Algérie

Des différences de poids faibles

Des différences de poids faibles
Mais les écarts de poids ne sont pas entre les souris ayant reçu le traitement et les autres ne sont pas extrêmement élevé. Au terme d'un régime hypercalorique, les animaux ayant été traitées ont atteint environ 105% de leur poids initial. Les secondes, 115%.
Ces premières expériences ne sont donc qu'une première étape vers un vaccin contre l'obésité, comme le souligne le Dr Laurence Plumey, médecin nutritionniste à l'hôpital Necker de Paris.
Cinq cas d'infection
au virus du Nil occidental dans la banlieue d'Athènes
Cinq cas d'infection au virus du Nil occidental transmis par des moustiques infectés ont été enregistrés depuis début juillet dans la banlieue balnéaire du sud d'Athènes, a indiqué vendredi le Centre de contrôle et de prévention des maladies (Keelpno).
Le virus, transmis par des moustiques infectés, a contaminé depuis le 7 juillet trois sexagénaires, un quadragénaire et un jeune homme de 18 ans, résidant au Pirée, le port d'Athènes, au Phalère et à Hellenikon.
Les deux premiers ont été soignés avec succès, les trois nouveaux cas étaient hospitalisés pour des symptômes "affectant le système nerveux central", a précisé le Centre.
Ces cas marquent la réapparition du virus dans le pays après une flambée pendant l'été et l'automne 2011, où 101 cas avaient été signalés, et neuf décès enregistrés, selon une notice d'information du Keelpno posté sur son site. L'âge moyen des malades était de 70 ans.
Ce virus a jusqu'à présent surtout frappé la région de Macédoine, à proximité de fleuves et lacs, sur une zone s'étendant des localités centrales de Larissa jusqu'aux abords de Salonique, la deuxième ville du pays. Des cas avaient aussi été signalés l'année dernière dans la région de la capitale, dans la zone agricole de l'est et industrielle de l'Ouest.
Le Keelpno a relancé une campagne d'information auprès du public sur les mesures de prévention, dont l'usage d'insecticides et la limitation de l'arrosage pour éviter la stagnation d'eau.
Le virus du Nil occidental peut donner des symptômes ressemblant à la grippe et des complications telles que méningites et encéphalites. La maladie peut conduire à la mort.
Mais les écarts de poids ne sont pas entre les souris ayant reçu le traitement et les autres ne sont pas extrêmement élevé. Au terme d'un régime hypercalorique, les animaux ayant été traitées ont atteint environ 105% de leur poids initial. Les secondes, 115%.
Ces premières expériences ne sont donc qu'une première étape vers un vaccin contre l'obésité, comme le souligne le Dr Laurence Plumey, médecin nutritionniste à l'hôpital Necker de Paris.
Cinq cas d'infection
au virus du Nil occidental dans la banlieue d'Athènes
Cinq cas d'infection au virus du Nil occidental transmis par des moustiques infectés ont été enregistrés depuis début juillet dans la banlieue balnéaire du sud d'Athènes, a indiqué vendredi le Centre de contrôle et de prévention des maladies (Keelpno).
Le virus, transmis par des moustiques infectés, a contaminé depuis le 7 juillet trois sexagénaires, un quadragénaire et un jeune homme de 18 ans, résidant au Pirée, le port d'Athènes, au Phalère et à Hellenikon.
Les deux premiers ont été soignés avec succès, les trois nouveaux cas étaient hospitalisés pour des symptômes "affectant le système nerveux central", a précisé le Centre.
Ces cas marquent la réapparition du virus dans le pays après une flambée pendant l'été et l'automne 2011, où 101 cas avaient été signalés, et neuf décès enregistrés, selon une notice d'information du Keelpno posté sur son site. L'âge moyen des malades était de 70 ans.
Ce virus a jusqu'à présent surtout frappé la région de Macédoine, à proximité de fleuves et lacs, sur une zone s'étendant des localités centrales de Larissa jusqu'aux abords de Salonique, la deuxième ville du pays. Des cas avaient aussi été signalés l'année dernière dans la région de la capitale, dans la zone agricole de l'est et industrielle de l'Ouest.
Le Keelpno a relancé une campagne d'information auprès du public sur les mesures de prévention, dont l'usage d'insecticides et la limitation de l'arrosage pour éviter la stagnation d'eau.
Le virus du Nil occidental peut donner des symptômes ressemblant à la grippe et des complications telles que méningites et encéphalites. La maladie peut conduire à la mort.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)