Algérie

Des abribus qui ne servent à rien

Le secteur des transports en commun dans la commune de Constantine qui aconnu depuis deux ans de nombreux bouleversements, ne semble ne pas être encoreprêt de fournir aux citoyens un service régulier avec des arrêts « fixes etsécurisés dont l'emplacement ne change pas tous les mois, et surtout, qu'ilssoient répartis tout au long des itinéraires retenus », comme le soutiennent denombreux usagers. Conséquence directe de la fermeture des terminus ducentre-ville, les itinéraires ont changé et les arrêts aménagés et dotésd'installations construites à grands frais ne sont plus utilisés. A titred'exemple, les bus venant de Djebel Ouahch, d'El-Gammas ou d'Erriad passant parle centre de Daksi ne s'arrêtent plus avant la cité des Muriers, obligeant lescitoyens qui doivent descendre à Sidi Mabrouk et les cités y attenantes à fairele trajet à pied. Alors que des abribus réalisés à grands frais comme celui «collé à la façade de la mosquée Abou Ayoub El-Ansari ne sert plus à rien sauf àdéfigurer ce lieu de culte, puisque les bus ne s'y arrêtent plus ». Par contre,à l'endroit des autres arrêts comme ceux des Mûriers, du chalet des pins, del'entrée du pont de Sidi Rached aucun abribus n'existe.  Aussi, les nouveaux arrêtsdésignés par les responsables, faute de les avoir matérialisés d'une façonquelconque, les bus ne s'y arrêtent pas préférant faire du ramassage tous lesdix mètres et chaque fois qu'un client se hèle.  La notion d'arrêt fixe et determinus est perdue de vue dès lors que les bus font un arrêt à l'endroit quileur convient et n'hésitent pas à rebrousser chemin en cours de route sans sepréoccuper des citoyens qui attendent au Bardo (terminus des lignes Est).  Non seulement 80 % des arrêts debus ne sont pas matérialisés, mais de plus, ils manquent d'éclairage dans deszones où l'insécurité qui règne oblige les citoyens à écourter leur passage enville et prendre un bus avant la tombée de la nuit. Interrogés, lesresponsables de l'APC de Constantine nous ont affirmé que déjà une trentained'abribus sont en cours de montage et qu'un nouvel arrivage est attendu,incessamment, ce qui permettra d'équiper le restant des arrêts sur tous lesitinéraires. Bien entendu, ils seront équipés d'éclairage et de bancs pour lesusagers.  Mais, nous dit-on il n'est pasquestion de déplacer les abris actuels, les anciens itinéraires pouvant êtreexploités de nouveau.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)