Algérie

Démantèlement d’un autre réseau de passeurs à Béni-Saf


Arrestation du cerveau et de 3 complices Après les deux réseaux démantelés au cours de la semaine écoulée à El Malah et El Amria, un autre réseau vient d’être découvert par les éléments de la Sûreté de la daïra de Béni-Saf. Agissant sur information, les enquêteurs ont interpellé le dénommé B.A., 37 ans, dont toute la ville soupçonnait les agissements. L’individu avait d’abord acquis un vieux palangrier acheté auprès d’une certaine M.B.Y., une veuve d’une quarantaine d’années, pour la somme de 190 millions de centimes. Tissant sa toile, il prendra contact avec M.B.A., 26 ans et N.N., 32 ans, deux marins pêcheurs intéressés par la hedda. Leur garantissant le voyage vers l’Espagne gratuitement, il leur confiera la mission de lui rabattre des candidats à l’émigration clandestine qui auront à payer la bagatelle de 30 millions de centimes chacun. Un troisième individu, en l’occurrence B.K., 33 ans, jouera le rôle d’intermédiaire. B.A. s’est aussi attaché les services de B.A., son voisin, pour s’occuper de l’accueil, l’hébergement et le transport des candidats à la hedda vers le lieu du départ.Une quarantaine de personnes venues de diverses régions du pays - sauf de Béni-Saf, pour ne pas attirer, semble-t-il, l’attention sur eux - ont ainsi transité par ce réseau. Il ressort finalement que chacun des candidats à l’émigration clandestine aurait payé jusqu’à 15 millions de centimes. Le départ a été fixé au 10 novembre dernier, à l’aube, sur la place de Sidi Ali située à quelques encablures à l’est de Béni-Saf. Pour les passeurs, il s’agissait d’abandonner l’embarcation une fois en Espagne, ce qui sera fait une fois à destination. Bon nombre d’entre les harraga ne séjourneront cependant pas longtemps en terre ibérique, car ils seront rapidement arrêtés et refoulés vers l’Algérie via le port d’Oran. Par la suite, le travail de fourmi des éléments de la PAF et de la Sûreté de daïra a permis de démasquer les éléments du réseau qui reconnaîtront que d’autres voyages ont été auparavant organisés par B.A. On fait état de 36 personnes qui ont réussi à gagner l’Espagne, en août dernier, avec son aide. Dans ce cas aussi l’embarcation qui a servi à la traversée a été abandonnée sur les côtes espagnoles. Les mis en cause B.A., K.A., B.K. et M.B.Y. ont été inculpés pour organisation d’un réseau d’émigration clandestine. les deux premiers ont été placés sous mandat de dépôt et écroués. Les autres ont été laissés en liberté provisoire. Des mandats d’arrêt ont été également lancés contre M.B.A. et N.N., toujours en Espagne, semble-t-il.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)