Algérie - Melbou

De Melbou à Melbourne, le triomphe d’un génie Algérien en Australie


De Melbou à Melbourne, le triomphe d’un génie Algérien en Australie
Farid Kendoul est le co-fondateur de l’entreprise « Emesent », basée en Australie, spécialisée dans la technologie autonome de drones. Le génie Algérien possède un parcours impressionnant, qui l’avait mené d’un petit village de Béjaia, à la tête d’une des plus innovantes entreprises en Australie.

Le parcours du génie Algérien a commencé dans la commune de Melbou à Béjaia, et plus précisément dans un des villages de cette commune, appelé Aguemoune, ou il est né. Farid Kendoul est ensuite scolarisé au niveau d’une école primaire dans le village Boulezazène, ou il va se distinguer pour son intelligence hors norme.

Le directeur technique de l’entreprise australienne « Emesent », a fait ses études universitaires à l’université Abderahmane Mira de Béjaia, ou il avait étudié les mathématiques. En 2001 il opte pour la France, ou il va décrocher un DEUG en mathématiques et informatique, à l’université de Picardie Jules Verne.

Farid Kendoul va ensuite enchainer les diplômes et les succès. Il va d’abord décrocher un diplôme d’ingénieur en mécatronique, robotique et automatisation, de l’université de technologie de Compiègne en 2004, puis un doctorat sur la «mondialisation et commande de véhicules aériens autonomes, et développement d’un pilote automatique bas sur la vision », en 2007.

Le parcours d’un grand personnage du monde de la technologie commence alors à se dessiner. Farid Kendoul, va ensuite partir au Japon, à l’université de Chiba, dans le cadre de son parcours postdoctoral. Quelques mois après, il va représenter le Japon au concours « États-Unis – MAV », qui a eu lieu en 2008.
Un pionnier de la technologie des drones en Australie

Farid Kendoul est actuellement installé en Australie, ou il occupe le poste du directeur technique de l’entreprise « Emesent », dont il est également le co-fondateur, aux côtés de son collègue, le Dr Stefan Hrabar. Les deux chercheurs ont fondé cette entreprise en 2017. Elle est aujourd’hui considérée comme l’un des leaders de l’autonomie des drones en Australie, et dans le monde.

L’entreprise, d’après le média Inapresse, a été en charge d’un projet d’envergure, qui lui a été confié par le gouvernement Australien. Il s’agit du projet « Hovermap », un système qui utilise des drones autonomes pour l’exploration et l’étude des zones souterraines, dans le but de les exploiter dans des opérations minières.

Le système en question a été efficacement mis au point par l’entreprise de Farid Kendoul. « Hovermap » est également utilisé aujourd’hui dans l’inspection des tours de télécommunication, des ponts, des équipements de lignes électriques et des cheminées de fumée.

Ce système permet, pricipalement, d’atteindre en toute sécurité des ressources minières difficiles d’accès, et il collecte assez facilement, là où le GPS reste impuissant, des données très exactes, dans des endroits extrêmement inaccessibles.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)