Algérie

CRB Aïn El-Turck : Bien parti pour jouer les premiers rôles


Après la surprenante défaite du CRBAET à Oran face à la JSM Tiaret, qui a débouché sur le départ de Mourro Fouad, les dirigeants du club de Aïn El-Turck, dans un souci de préserver la continuité dans le travail, ont décidé de confier la barre technique à Bouhedda, qui connaît parfaitement la maison. Cette décision, qualifiée de sage, a eu l'effet escompté : car pour son premier test, le nouvel entraîneur a exploité à bon escient la faiblesse du nouveau promu, l'IRB Timimoun, pour décrocher une précieuse victoire. Une victoire qui a réinstallé la confiance au sein du groupe et chez les supporters de la formation de la corniche qui commençait à douter.

Car du côté de Aïn El-Turck, on commence à voir grand depuis l'élection de Belhadj Baba à la tête du club. A cet effet, le nouveau président du CRBAET a annoncé haut et fort qu'il a mis tous les moyens nécessaires afin de permettre à son équipe d'évoluer dans les meilleures conditions et réaliser l'objectif assigné. « Ma venue a été longuement débattue avec les responsables locaux, à leur tête le président de l'APC, et nous nous sommes mis d'accord pour que l'équipe joue les premiers rôles. Tout le monde sait pertinemment que j'ai pris le club tardivement et j'ai dû user de mes relations personnelles pour procéder au recrutement de quelques éléments d'expérience tels que Benzerga, Mokdad et Mebrek », dira-t-il. Selon notre interlocuteur, il n'y a aucun problème majeur pouvant nuire à la bonne marche du club, tous les joueurs ayant été régularisés et travaillant dans une bonne ambiance.

A propos de la situation financière, Belhadj Baba nous a fait savoir qu'il est le seul à faire face aux différentes dépenses, en attendant le déblocage des subventions. Concernant la réouverture du stade de Aïn El-Turck, le premier responsable du CRBAET nous a déclaré que cette infrastructure devra être homologuée prochainement. « Si les délais sont respectés, on pourra recevoir le CRT chez nous à Aïn El-Turck », conclura-t-il.

En somme, si au Chabab personne ne doute des efforts déployés par les dirigeants, il n'en demeure pas moins que seule la réalité du terrain déterminera le parcours de l'équipe.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)