Algérie

Craignant une catastrophe humaine et écologique

Des habitants de Mers El-Kebir réclament un réseau d’assainissement Les logements de la rue Hassiba Ben Bouali, anciennement appelée Jeanne d’Arc, dans la commune de Mers El-Kébir, n’étant pas dotés de réseau d’assainissement, leurs habitants ont toujours recours aux traditionnelles fosses septiques. Ceci, avons-nous appris, fait que, depuis quelque temps, des eaux sales se sont mélangé à celle destinée à la consommation humaine. Ainsi, la menace d’une catastrophe humaine et écologique plane sur les 55 familles ainsi que sur l’environnement. En effet, en plus de la catastrophe, dont les contours commencent à se dessiner, des émanations pestilentielles se dégagent de ces trous et rendent l’atmosphère irrespirable. Pire encore, elles agressent les yeux et les narines et font fuir les estivants. Selon nos interlocuteurs, des cas de maladies de la peau et des diarrhées aiguës sont signalés parmi la population de cette rue, des suites, assure-t-on encore, de la contamination de l’AEP. «Nos différentes démarches auprès des autorités locales, commune et wilaya, s’étant toutes avérées infructueuses, nous risquons nos vies si rien n’est fait pour nous éviter cette terrible éventualité» déclare un père de famille. Pour aggraver cette situation, nos interlocuteurs assurent que les ordures ménagères n’ont pas été enlevées depuis plus d’un mois. «Ceci fait que, face à l’insouciance et à l’ «inconscience des autorités locales, c’est toujours le pauvre citoyen qui paie» se plaint un autre citoyen. Selon des sources, ce phénomène s’est récemment répandu à travers l’ensemble du territoire de la commune de Mers El-Kebir. Les rues et places s’étant transformées en dépotoirs, des rats, mouches, moustiques et chiens errants viennent y chercher leurs pitances. Aussi, et afin de ne pas avoir à assumer, seuls, la responsabilité de la double catastrophe qui pointe à l’horizon, les citoyens réclament la réalisation d’un réseau d’assainissement.   Boualia R. & N.M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)