Algérie - Revue de Presse

Coupures d?eau



Le calvaire Les habitants de la cité des 300 logements - CNEP - de la localité d?Aïn El Hadjar (Saïda) sont dans tous leurs états depuis que l?eau ne coule plus dans les robinets. Une situation qui, lorsqu?elle se prolonge, devient pénible, voire insupportable. Les services de l?entreprise chargée de la distribution des eaux ménagères n?auraient, semble-t-il, pas jugé utile de les informer pour, éventuellement, prendre leurs dispositions ni leur assurer pendant tout le temps de la coupure un approvisionnement régulier en eau potable. Cette malencontreuse coupure risque de se prolonger encore sur plusieurs jours dès lors que certains parlent de la pompe qui serait tombée en panne. Il faut souligner que certains locataires, comme ceux du bâtiment C2 sis à la même cité, ne seraient pas, nous apprend-on, au bout de leur peine. Peu de temps avant cette panne, ils ont dû vivre une situation analogue mais beaucoup plus pénalisante. Onze jours sans eau et sans le moindre approvisionnement au moyen de citernes, comme cela se fait habituellement. Tout cela à cause d?une banale fuite qui s?était produite au niveau de la conduite principale de leur immeuble. Il a fallu pour cela qu?ils se cotisent pour acheter un tuyau en PVC et pour que les services de l?antenne de l?entreprise de distribution des eaux domestiques daignent enfin procéder au remplacement de la conduite défaillante. Cette intervention a tout bonnement donné lieu à un travail bâclé.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)