Algérie - Revue de Presse

USM Alger-Super sport (Afrique du sud) Gagner pour rester en course Décidément, les Usmistes ne souffleront pas, cette année encore. Moins d?un mois après le dernier rendez-vous du calendrier national (finale de la Coupe d?Algérie gagnée aux pénalties face à la JS Kabylie), et deux semaines après la sortie malheureuse à Dakar face à la Jeanne d?Arc du Sénégal (1-2) pour le compte de la première journée de la poule B, les partenaires de Bilal Dziri vont rechausser les crampons pour affronter, demain soir, le représentant de l?Afrique du Sud, Super Sport United, qui a concédé une défaite (1-2) at-home face à l?Espérance de Tunis, le grand favori du groupe. Les Rouge et Noir sont dos au mur. La victoire est impérative face aux Sud-Africains, s?ils veulent préserver leurs chances de qualification au dernier carré. En semaine, la direction du club a procédé au renforcement du staff technique en enrôlant Nouredine Saâdi qui est revenu à un club qu?il connaît bien pour l?avoir déjà entraîné et conduit au sacre. Lundi, le nouveau coach, qui travaillera avec Mustapha Aksouh en place depuis des mois, a animé une rencontre avec des journalistes au cours de laquelle il a brossé les grands objectifs de l?USM Alger cette année. Justement, la Ligue des champions occupe une bonne place dans les projets usmistes. Demain soir, on vérifiera si les joueurs de la formation algéroise ont encore des ressources pour aller chercher la qualification dans un groupe très relevé. Ils (les Usmistes) devront se passer des services de Salim Aribi, exclu à Dakar. Le duo Aksouh-Saâdi dispose d?un riche effectif, ce qui lui permet de trouver facilement des solutions pour pallier les absences qui surgiront en cours de route. Aribi absent, le staff technique aura le choix entre deux options au niveau de l?axe central de la défense. Il peut associer Meftah à Mounir Zeghdoud ou reconstituer la paire Zeghdoud-Deghmani. Les flancs de la défense sont bien pourvus avec la présence de Hamdoud (à droite), Ghoul et Haddou (à gauche). Les postes au milieu de terrain seront répartis entre Dziri, Ammour, Achiou et Djahnine, alors que l?attaque sera conduite par Diallo, Benchergui et à un moindre degré Balbone. La difficulté à laquelle risque d?être confrontée l?USM Alger sera, sans conteste, le manque de souffle que risquent d?accuser ses joueurs qui sont au début de la préparation d?intersaison. Les Sud-Africains, de leur côté, terminent leur saison. Le football sud-africain est, rappelons-le, secoué par un scandale qui touche des arbitres et des arrangements de matches.