Algérie

Coupe arabe. demi-finale aller : El Djeich 2 - ES Sétif 1



Les chances de l?Entente intactes Le score final de la première manche de la demi-finale de la 5e édition de la Champions League arabe ne doit pas tromper les Ententistes qui n?ont pas montré grand-chose tout au long d?une partie dominée par les Egyptiens, volontaires à souhait, bien organisés et disciplinés tactiquement. Le Caire (Egypte). De notre envoyé spécial Hormis le but marqué par Mechiri qui a matérialisé la belle chevauchée d?Adico, le tenant du titre, qui n?a pas convaincu grand monde, doit cravacher dur pour passer l?écueil égyptien qui possède un bon fond de jeu et de rapides attaquants tels Yacine Abdelaâli et le Ghanéen Baba Arko, de véritables poisons pour l?axe ententiste (Laïfaoui - Maïza) hors coup. Contrairement aux protégés de Talaât Youcef ayant apparemment bien étudié le dispositif de l?adversaire, les gars de Simondi se sont distingués par un jeu négatif et un manque d?inspiration et d?imagination. La fébrilité de la défense qui a offert des cadeaux aux Egyptiens a failli faire mal à l?Aigle Noir devant revoir une bien pale copie pour espérer passer en finale et défendre son titre. L?Entente, qui n?a pas trouvé des solutions au marquage individuel, bien appliqué par les camarades de Baba Arko, s?est aussi « distinguée » par les mauvais dégagements, l?approximative relance ainsi que les nombreuses passes à l?adversaire ayant fait le bonheur des militaires qui ont bien profité des bévues des Algériens très fébriles aux moments cruciaux d?une rencontre, très riche en enseignements. Pour se défaire d?El Djeïch, qui évolue bien hors de ses bases, les Usmistes sont bien placés pour le confirmer, les camarades de Serydie (il a été évacué vers l?hôpital où on lui a fait des points de suture à l?arcade) qui bénéficieront une fois de plus du soutien de leur inconditionnel public, devront présenter d?autres arguments bien meilleurs que le spectacle de mardi à mettre aux oubliettes et au plus vite?  Arbitrage : Ali Hamed El Badraoui, Abdallah Djassem et Salah Marzougui (Emirats)  Buts : Yacine Abdelâli (30? et 52?) El Djeïch. Mechiri (80?) ESS  Averts. : Serydie, Adico (ESS). Mamdouh Abdelhai (El Djeïch)  El Djeïch : Gharib Younès, Djoumaâ Abdelaziz, Houssam Mohamed Abdelâli, Oualid Aslane, Amer Sabri, Ahmed Abou Mustapha, Mamdouh Abdelhaï, Brahim Chaïb, Yacine Adelaâli (Samaha Adrous), Hacen Moussa, Baba Arko  Entr. : Youcef Talaât ESS : Faradji, Raho, Benchaïra, Laïfaoui, Maïza, Lamouchia, Serydie, Djediat, Ziaya (Mechiri), Hadj Aïssa (Moumen), Adico. Entr. : Simondi Impressions  Youcef Taâlat (entr. El Djeïch) : « Je suis pleinement satisfait du rendement de mon équipe qui vient de tenir la dragée haute au tenant du titre. L?inexpérience de mes joueurs qui prennent pour la première fois part à une compétition internationale est à l?origine du but marqué par l?Entente qui n?a pas montré son vrai visage. Même avec un score aussi étriqué, la qualification pour la finale est dans nos cordes d?autant que l?équipe s?exprime mieux hors de ses bases. »  Bernard Simondi (entr. ESS) : « Les garçons qui ont mis du temps pour rentrer dans le vif du sujet se sont en début du match compliqué l?existence. Cette fébrilité a failli nous jouer de mauvais tours. Les correctifs apportés en seconde mi-temps, bien meilleure que la première, ont permis au groupe d?acculer l?adversaire et de réduire le score. Pour bien aborder la deuxième manche, qui ne sera pas une sinécure, d?autant que l?adversaire possède de virevoltants attaquants à tenir à l??il, on doit tirer les enseignements de cette première manche. »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)