Algérie

Convention-cadre pour les étudiants en formation continue dans la spécialité intelligence économique

Convention-cadre pour les étudiants en formation continue dans la spécialité intelligence économique
Le secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre chargé de la Prospective et des statistiques, Bachir Messaïtfa, a annoncé, dimanche à Oran, la signature d'une convention cadre au profit des étudiants de l'université de la formation continue (UFC, 3ème promotion dans la spécialité intelligence économique 2012/2013).
Lors d'un atelier sur "La veille stratégique institutionnelle" à l'université d'Oran, M. Messaitfa a indiqué que cette action s'inscrit dans le cadre du programme de son département ministériel, qui se base sur la formation des ressources humaines et des cadres de la nation dans le domaine des systèmes intelligents "afin de saisir les opportunités offertes dans le domaine des études et de la prospective".
Le secrétaire d'Etat a en outre déclaré "notre volonté est forte à prospecter les voix et idées à même de garantir un développement rapide à notre pays sur le plan de la croissance et de l'économie bâtie sur la connaissance, la créativité, la compétitivité, le développement du territoire, la diversification de l'économie et l'amélioration des facteurs de développement humain, en application du plan quinquennal du président de la République 2010-2014".
Cet atelier, marqué par la présence de représentants de ministères, des autorités locales, de doyens des facultés de l'université d'Oran, d'enseignants universitaires et d'experts étrangers, s'inscrit dans le cadre du plan d'action du gouvernement qui se base essentiellement sur les systèmes intelligents, les statistiques et les études prospectives aux portées stratégiques et futuristes, a ajouté M. Messaitfa.
Il a indiqué, par ailleurs, que les systèmes intelligents constituent un mécanisme parmi d'autres "qui construisent l'avenir du pays à l'ère des mutations à l'échelle nationale, régionale et internationale", soulignant que le but du suivi de tous ces changements est "la maîtrise des signaux faibles qui peuvent parasiter les politiques économiques et sociales."
Le secrétaire d'Etat chargé de la Prospective et des statistiques a, dans ce sens, estimé que la maîtrise des informations et des données, à l'avenir, permettra de déceler les possibilités inhérentes à l'information économique de nature statistique et d'éviter ainsi les dangers.
M. Messaitfa a affirmé, à ce propos, que dans cette maîtrise réside l'intérêt économique et social attendu des systèmes lancés au niveau central et local et à leur tête le système statistique national et la veille stratégique.
Cet atelier vise à sensibiliser tous les intervenants de l'importance d'adhérer à la construction d'une plaque intelligente pour le pays aux horizons 2019, 2030 et 2050, selon le secrétaire d'Etat qui a assuré mettre à la disposition des concernés des idées intelligentes et tous les outils nécessaires "afin de lancer les cellules de veille stratégique à tous les niveaux et à oeuvrer ensemble pour la création d'une base de coordination afin d'échanger les données statistiques et les outils de performance pour l'intérêt de tous les secteurs."
Des experts français ont présenté, lors de cette rencontre, des conférences axées sur "la veille stratégie au service des stratégies politiques publics", "le maillage des réseaux intelligents économiques de l'administration centrale aux réseaux régionales et locales", "la mise en place de cellules de veille stratégique de plateformes" et "la veille et la recherche sur Internet".
Une table ronde autour de l'information stratégique et son rôle de soutien au développement économique du point de vue marché global, a été également organisée.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)