Algérie

Constantine, Vers la généralisation de la coeliochirurgie


Le service de gynécologie obstétrique de l’hôpital de Sidi Mabrouk va lancer, au plus tard dans un mois, en coopération avec des spécialistes français, un programme d’interventions de coeliochirurgie, apprend-on du professeur Sellahi Ali, en marge des 6èmes journées internationales de gynécologie, organisées ce week-end à l’université Emir Abdelkader. Ces journées ont été organisées par le service de gynécologie obstétrique de l’hôpital de Sidi Mabrouk, dirigé par le professeur Sellahi. Ce programme de coeliochirurgie ira de pair avec la mise en oeuvre d’un autre programme de dépistage du cancer du sein chez la femme.

Selon les organisateurs, c’est le professeur Jean-Rémy Garbay, exerçant à Paris, qui apportera sa contribution le mois prochain. Ce dernier a exposé aux participants à ces journées les techniques d’implantation d’un sein artificiel après une ablation due à un cancer.

Cette rencontre internationale, qui a vu la participation d’experts étrangers en gynécologie ainsi que des médecins algériens venus des quatre coins du pays, tournait autour de cinq thèmes principaux, à savoir l’imagerie médicale, l’endométriose, l’infertilité du couple, la coeliochirurgie et le cancer du sein. Plusieurs communications ont été faites, à l’exemple de « Traitements adjuvants dans le cancer du sang », « La coelioscopie dans le diagnostic et le traitement de la stérilité » et « Prise en charge coeliochirurgicale d’un kyste de l’ovaire compliqué chez l’enfant ».

Cette rencontre scientifique était également une précieuse occasion pour les médecins algériens de se familiariser encore plus avec la coeliochirurgie, une intervention chirurgicale qui se pratique à l’aide d’un coelioscope, introduite en Algérie il y a déjà 7 ans. Elle permet d’éviter la chirurgie lourde et, par là même, les cicatrices des plaies disgracieuses et surtout le risque d’infection post-opératoire. Elle permet enfin de réduire les délais d’hospitalisation du patient. On saura que la coeliochirurgie est appliquée dans les hôpitaux d’Alger depuis quelques années, en attendant sa généralisation au niveau des établissements hospitaliers des autres villes algériennes.

L’infertilité du couple n’est pas en reste, puisqu’un programme de procréation médicalement assistée (PMA) sera mis en oeuvre dans deux mois. Un programme qui consistera en la prise en charge des femmes ayant un problème d’infertilité. A ce sujet, les professeurs participants ont estimé que le recours à la coelioscopie, qui est un examen incontournable, permettra dans un bon tiers des cas de lever la stérilité.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)