Algérie

Constantine - Pluies diluviennes


Les pluies diluviennes qui ont affecté, samedi soir, la ville de Constantine ont eu leurs lots de désagréments pour les habitants, notamment à cause des mares d'eau constituées dans les endroits où les regards sont bouchés, et la boue dans les quartiers qui n'ont pas encore été bitumés.C'est le cas du quartier populaire d'El-Gammas où la majorité des rues ne sont pas goudronnées. Les entrées de plusieurs établissements scolaires ainsi qu'une mosquée ont été inondés par les eaux de ruissellement qui descendaient des hauteurs de cette agglomération bâtie sur le flanc d'une colline.La responsable de la délégation urbaine d'El-Gammas, Mme Bouchoul, que nous avons pu joindre, alors qu'elle se trouvait encore sur le terrain, pour superviser les opérations de déblayage des passages bouchés et d'aménager des plates-formes servant à l'accès des établissements scolaires notamment, a assuré que «toutes les rues d'El-Gammas sont boueuses parce que l'aménagement et de goudronnage sontt encore, à l'arrêt, à cause du travail d'assainissement et de réparation que devraient réaliser la Seaco et la direction des Ressources en eau (Hydraulique) sur le réseau». Et d'ajouter que les services concernés ont mobilisé un rétrochargeur et un camion, gros tonnage, ainsi que le personnel nécessaire pour nettoyer les abords de trois établissements scolaires à El-Gammas et un autre sur la route menant vers El-Méridj.Pour les gravats et les détritus qui ont été charriés par les eaux et jonchent les rues de la cité, Mme Bouchoul nous annoncera qu'une grande opération de nettoyage, à l'instar de celle qui avait touché les quartiers de Zouaghi et de Djebel Ouahch, le mois passé, sera menée à El-Gammas, le 10 du mois d'octobre en cours. «Mais d'ici là, a affirmé notre interlocutrice, nous restons mobilisés pour parer à toute éventualité. Pourvu qu'il n'y ait pas de grosses précipitations comme celle d'hier qui viendraient causer des dégâts dans la cité».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)