Algérie

Constantine (Football) - CSC: Bezzaz partant, Hamdi reste


Constantine (Football) - CSC: Bezzaz partant, Hamdi reste


Le manager du CSC, en l’occurrence l’ex-international Yacine Bezzaz, a décidé de mettre un terme à son aventure avec le club des Sanafir avant même le terme de la saison. Une décision “mûrement réfléchie” selon l’intéressé et qui trottait dans un coin de sa tête “depuis un bon moment déjà”.

L’ex-coqueluche des Verts a expliqué son choix par “le climat qui prévaut au sein du club (et qui) ne l’encourage vraiment pas à continuer” dans sa mission.

Invité à donner plus d’explications, l’intéressé nous confia: “Je pense que l’objectif convenu avec la direction, à savoir maintenir le club parmi l’élite, a été accompli, et je pense même que le CSC aurait pu prétendre à mieux au classement général si on avait pu recruter au mercato. Certes, j’avais beaucoup d’ambitions pour ce club, malheureusement certaines choses ne m’ont pas plu. Donc, par respect pour les supporters, je préfère m’arrêter là et laisser ma place propre.”

À vrai dire, Bezzaz n’a pas du tout apprécié “l’immixtion” du directeur général, en l’occurrence Gasmi, dans ses prérogatives. Ce même Gasmi qu’il avait accusé de lui mettre les bâtons dans les roues, et qui était pour rappel derrière sa démission ainsi que l’entraîneur Hamdi avant la fin de la phase aller. Ce qui avait d’ailleurs soulevé le courroux des supporters avec des marches dans la ville pour exiger le départ de Gasmi. Il aura fallu l’intervention des pouvoirs publics en la personne du wali pour calmer les esprits, tandis que Gasmi a préféré faire profil bas et s’éclipser des stades, tout en gardant ses prérogatives.

En tout cas, la réunion à laquelle ont été conviés, lundi soir, tous les responsables du club, à savoir le directeur général Gasmi, le directeur sportif Bezzaz, l’entraîneur Hamdi, le directeur sportif des jeunes catégories M’himdet et l’entraîneur des U21 Manaa, avec le président du conseil d’administration, en l’occurrence Omar Rabah, au siège de l’actionnaire majoritaire du club à Alger, avait pour but de “dégoupiller le problème”, de même que faire le bilan de cette saison et tracer éventuellement la feuille de route de la prochaine saison.

D’ailleurs, il a été décidé le maintien du staff technique de toutes les catégories avec la promotion de certains éléments des U21 dans l’effectif de l’équipe première la saison prochaine. Cependant, le bras de fer entre Bezzaz et Gasmi était toujours d’actualité. En tout cas, le PCA a préféré calmer les esprits, tout en demandant à Bezzaz de ne pas se précipiter et de continuer sa mission, lui conseillant du reste de prendre un peu de recul pour se reposer, même si dans l’esprit du manager les choses sont déjà bel et bien pliées.



Adlène R.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)