Algérie

«Constantine, capitale de la culture arabe 2015»

«Constantine, capitale de la culture arabe 2015»
Le premier prix de la 8e édition du festival national de la musique hawzi, tenu à Tlemcen du 6 au 12 juillet, a été décerné, dans la soirée de samedi, à l'association musicale «Nedjm Kortoba» de Constantine.La ministre de la Culture, Nadia Labidi, a indiqué dimanche à Constantine que la confection du programme final d'animation de la manifestation «Constantine, capitale 2015 de la culture arabe» se fera «dans la sérénité (..), le dernier mot devant revenir aux artistes». Chaque artiste doit «se sentir au c?ur de cet évènement grandiose qui permettra de gratifier de mentions spéciales les acteurs de la scène culturelle et artistique locale», a souligné la ministre au cours d'une rencontre avec la société civile (élus locaux et artistes) pour débattre du programme préliminaire d'animation proposé. S'agissant des propositions, «la porte demeure ouverte à tous les Constantinois, et aux artistes en particulier, pour enrichir ce programme préliminaire élaboré sur la base des propositions émises par les gens de Constantine», a souligné Mme Labidi, appelant les artistes à «aller en rangs unis pour permettre la pleine réussite à cet évènement». Faisant part de l'importance de la communication dans la réussite de toute entreprise, la ministre a estimé «urgent» de jeter des passerelles entre les responsables et les artistes et de bannir toute exclusion. La ministre, qui a longuement évoqué les événements qui secouent actuellement la bande de Ghaza, en Palestine, a estimé que la ville de Constantine est «aujourd'hui investie de la noble responsabilité de promouvoir l'esprit arabo-musulman qui anime le monde arabe». «Constantine sera, à l'occasion de cette manifestation, ?le c?ur battant' de tout le monde arabe, d'où l'urgence, de se consacrer pleinement pour être à la hauteur des attentes», a ajouté la ministre. L'organisation, entre autres, de neuf festivals dont cinq internationaux, de trois caravanes artistiques, de 13 séminaires internationaux traitant de l'histoire de Constantine, de deux expositions dédiées à la musique andalouse et à la musique traditionnelle, d'un Salon arabe du livre, de 13 expositions du patrimoine et de semaines culturelles devant regrouper 21 pays arabes et 21 autres d'Asie et d'Europe, figurent parmi les grandes lignes du programme préliminaire d'animation proposé. Ce programme comprend également la conception de 40 ?uvres théâtrales, de trois longs métrages, d'un court métrage et de huit films documentaires. La mise en place d'un orchestre symphonique composé de 150 artistes de tous les pays arabes, pour conférer sa pleine dimension et son plein retentissement à la musique arabo-andalouse, si prisée dans la région de Constantine, figure également parmi les propositions relevées dans le programme préliminaire d'animation. Les artistes présents à la rencontre ont, notamment, appelé, de leur côté, à la mise en place d'un observatoire et à la création d'une école nationale du patrimoine. La ministre a appelé les organisateurs et les artistes, en particulier, à s'imprégner des expériences vécues à Alger et à Tlemcen. Elle a également appelé les Constantinois à émettre des propositions pour réaliser encore plus d'infrastructures en relation avec la vie culturelle de leur ville. Mme Labidi s'était rendue durant la matinée sur plusieurs chantiers ouverts pour la réalisation ou la réhabilitation d'infrastructures culturelles inscrites dans le cadre de cette manifestation. Elle a notamment inspecté le pavillon d'expositions, la salle de spectacles de la cité Zouaghi, l'action de réhabilitation de la maison de la culture Mohamed Laïd Al Khalifa, du palais de la culture Malek-Haddad, du théâtre régional et de l'ancien siège de la wilaya. Ces projets devant être réceptionnés avant avril 2015, date du coup d'envoi de ce grand évènement culturel, donneront une valeur ajoutée à cette ville ancestrale, a souligné la ministre qui s'est dite satisfaite de la cadence imprimée aux différents travaux. Rappelant l'engagement des hautes instances du pays de réussir cet évènement, la ministre a appelé à un statut pour la gestion de ces établissements culturels, avant même leur réception, «pour gagner du temps et permettre à leurs futurs responsables d'être plus efficaces dès l'ouverture de la manifestation Constantine, capitale 2015 de la culture arabe».


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)