Algérie - Revue de Presse

Constantine



La route bloquée par les étudiants Durant plus de trois heures, la RN3 reliant Constantine à Annaba et Skikda a été paralysée hier au niveau de l?entrée de la commune de Zighoud Youcef, 35 km du chef-lieu de la wilaya de Constantine. Les étudiants résidant dans cette localité ont décidé, hier matin, de hausser le ton et d?investir la route en dernier recours afin de manifester leur ras-le-bol et exposer leur problème de transport qui dure depuis la rentrée. Ils sont, en effet, plus de 1600 étudiants à suivre des études à l?université de Constantine et à ouvrir droit au transport universitaire quotidien avec un minimum de dix bus. Cependant, les quatre bus mis à leur disposition par la direction des ?uvres universitaires sont loin de satisfaire leurs besoins d?autant plus que ces navettes ne sont pas régulières. D?ailleurs, la goutte qui a fait déborder le vase samedi soir, et poussé les étudiants à choisir la méthode extrême était la débandade causée par la disponibilité de deux bus uniquement. Deux bus pour 1600 étudiants, avouons que la revendication est légitime. Les conséquences de ce déficit sont fâcheuses pour les jeunes étudiants qui ratent leurs cours et parfois même les examens et sont obligés souvent d?emprunter d?autres moyens de transport coûteux et gênants. Le spectacle de petites bagarres à la montée dans les bus universitaires est quasi quotidien et indispose les étudiants de la commune qui aspirent à plus de respect. En dépit de leur revendication affichée depuis des mois et les nombreuses sollicitations des autorités concernées, les étudiants de Zighoud Youcef n?ont jamais réussi à décrocher plus que des promesses. La manifestation d?hier a fait réagir cette fois les autorités locales qui ont accouru sur les lieux pour convaincre les manifestants de libérer la route. Ces derniers ont obtenu en échange une rencontre avec le wali qui a eu lieu vers 17h en présence du responsable du transport au niveau de l?université. Malgré l?intervention de la gendarmerie aucun incident n?a été signalé pendant la manifestation qui a duré plus de trois heures.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)