Algérie

Concertation avec les éleveurs


Après les céréaliculteurs de la wilaya de Constantine, c?est au tour des représentants des associations des gros et des petits élevages de se concerter tour à tour avec la Chambre d?agriculture en vue de faire le point, et surtout de poser les problèmes de l?heure. Les premiers à tenir un briefing avec les membres du conseil d?administration de la CAW ont été les représentants de la filière bovins laitiers et élevage ovin. Un secteur appelé, selon la tutelle, à se développer grâce notamment à l?extension des surfaces irriguées et l?accroissement des productions fourragères. De ce fait, souligne-t-on, on devrait atteindre à l?horizon 2009 des effectifs de l?ordre de 56 000 bovins, 37 350 vaches laitières et 166 000 ovins. Quant à la production, elle est évaluée, pour cette échéance, à 21 275 tonnes de viandes rouges et à 72 millions de litres de lait. En outre, en s?appuyant sur la production moyenne des cinq dernières années, on estime la moyenne annuelle à 1 800 tonnes de viandes rouges et 40 millions de litres de lait. Concernant les petits élevages, l?ambition affichée est « de tripler les capacités productives des viandes blanches et améliorer la production par l?exploitation rationnelle des bâtiments d?élevage existants, ainsi que par l?amélioration de la conduite d?élevage et la mise en place d?unités de transformation de produits carnés ». Les capacités de production sont estimées, à l?horizon 2009, à 19 570 tonnes de viandes blanches et à environ 153 millions d??ufs. Pour cela, il faudrait, d?après la tutelle, mettre en place 156 poulaillers, chacun d?eux pouvant accueillir 5 000 poulets de chair, 56 poulaillers pour les poulets de ponte et 22 poulaillers pour dindes.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)