Algérie - Revue de Presse

Complexes d?Ammoniac

Signature de quatre contrats Deux contrats de réalisation de deux complexes d?ammoniac et d?urée ont été signés hier au siège de la compagnie nationale des hydrocarbures en présence du ministre de l?Energie et des Mines, Chakib Khelil, et du PDG de Sonatrach, Mohamed Meziane. Le contrat pour la réalisation du complexe de production d?ammoniac et d?urée de Mers El Hadjadj (Oran) a été signé entre la société El Djazairia El Omania Lil Asmida SPA, détenue à hauteur de 49% par Sonatrach et à 51% par le groupe omanais Suhail Bahwan Group Holding LLC (SBGH), et le consortium Mitsubishi Heavy Industries Ltd (MHI) et Daewoo Construction Ltd. Le délai de réalisation a été fixé à 42 mois à compter de l?entrée en vigueur du contrat de construction. Mutsubishi Heavy avait remporté le projet le 26 février dernier pour un coût d?environ 2,4 milliards de dollars. La société El Djazairia El Omania Lil Asmida SPA a été créée le 9 mars dernier. Elle est dotée d?un capital de 200 millions de dollars. Le financement de ce projet sera assuré par un consortium de banques algériennes avec comme chef de file le Crédit populaire d?Algérie. La convention de financement a été finalisée et signée hier entre le PDG du CPA, Mohamed Djellab, et un responsable du consortium algéro-omanais. Le complexe s?étendra sur une superficie de 90 ha et sera situé dans la zone industrielle d?Arzew, selon Sonatrach. Il sera alimenté par du gaz naturel à hauteur de 2 milliards de mètres cubes par an et aura une capacité de production de 4000 t/jour d?ammoniac générant 7000 t/jour d?urée qui seront destinées à l?exportation sur la base de contrats off-take, avec également la possibilité d?exporter de l?ammoniac liquide. Une autre convention de financement a été aussi finalisée et signée hier. Il s?agit de celle du complexe d?ammoniac et d?urée qui sera réalisé en partenariat entre Sonatrach et Orascom Construction Industries. La convention a été signée entre le PDG de la BEA, Mohamed Loukal, et un responsable du consortium algéro-égyptien. Le contrat de construction a été signé entre Sorfert Algérie Spa détenue à hauteur de 49% par Sonatrach et à 51% par le groupe Orascom et la société UHDE Allemagne chargée des équipements. Le complexe sera composé de deux unités d?ammoniac de 2200 t par jour et d?une unité d?urée de 3450 t par jour. Le coût de l?investissement est de 2,161 milliards de dollars sous la forme « Project Financing ». L?apport des actionnaires sera de 600 millions de dollars, tandis que le financement local qui est dirigé par la Banque extérieure d?Algérie (avec la BNA, le CPA, la BDL et la CNEP Banque) sera de 1,511 milliard de dollars.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
DEMANDE EMPLOI MONSIEUR J AI LHONNEUR DE BIEN VIVEMENT DE M ACCORDER MA DEMANDE A TITRE DEMANDE UN POSTE DE TRAVAIL EN MA FAVEUR EN QUALITE DE FEMME DE MENAGE AVEC MES REMERCIEMENTS ANTICIPES SALUTATION DISTINGUE SIGNE LINTERESSE
HALLA FATMA - FEMME DEMENAGE - ARZEW/ORAN, Algérie

07/11/2010 - 8111

Commentaires