Algérie

Commune d’Oran

Une deuxième campagne de lutte contre l’insalubrité Une deuxième campagne de lutte contre l’insalubrité, après celle opérée en mars dernier, sera lancée à partir de la fin de cette semaine par la commune d’Oran, a déclaré le vice-président de l’assemblée populaire communale, chargé de l’hygiène et de l’assainissement. Pour rappel, la cam-pagne de mars der-nier a permis la collecte plus de 2.000 tonnes de détritus qui s’entassaient à travers les 56 points noirs recensés dans le tissu urbain de la ville d’Oran, indique-t-il. Cette 2ème campagne, qui sera lancée sous le slogan «Oran, ville propre», sera initiée, en collaboration avec les comités de quartiers «dont les plus dynamiques ont pleinement adhéré à l’initiative», précise ce responsable. Après le constat amer du retour des décharges sauvages dans la ville, «la poursuite de ces campagnes s’impose en raison de la multiplication des décharges sauvages. Certains dépotoirs sont localisés au niveau des immeubles, des cages d’escaliers, des ascenseurs ainsi que dans les patios. Le secteur urbain «Hai El Makkari» (ex St eugène) est le plus touché, surtout aux alentours du marché quotidien de la rue Maupas. Pendant la 1ère campagne, pas moins de 700 tonnes de détritus ont été dégagés de ce secteur, explique le vice-président. Par ailleurs, «Il y a la faiblesse des équipements affectés à la collecte des ordures ménagères de la ville qui imite l’action «. L’élu municipal notera que le tiers du parc mobile affecté au nettoiement est, soit en panne, soit en état de vétusté avancée. Ceci fait que si l’on assiste depuis ces dernières années à l’émergence de dizaines de nouveaux ensembles urbains, les moyens mobilisés quotidiennement pour le ramassage des ordures ménagères, diminuent.Une campagne de sensibilisation sur le respect, par les riverains, des horaires de passage des camions et des bennes-tasseuses sera lancée en direction de ces derniers. Ceci en parallèle à cette opération qui sera également marquée par la lutte contre les animaux errants et la destruction des foyers de prolifération des insectes nuisibles ainsi que par une opération de dératisation, souligne l’adjoint du maire. Benachour M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)