Algérie

Commune d?Ath Aïssa Mimoun



Développement en dents de scie Après avoir achevé plusieurs projets dans le programme sectoriel entre autres le carrefour Ighil Bouchen-Igounan Amer sur une distance de 3,9 km en bitume avec une bretelle de 82 m ainsi que la rénovation de 3 ponts, les autorités de la commune d?Ath Aïssa Mimoun ont lancé la totalité des projets inscrits dans le cadre des neuf Projets communaux de développement (PCD) de 2008. Essentiellement, des infrastructures routières, assainissement et réseau AEP. Selon le premier magistrat de la commune, Abboud Mohammed, une enveloppe de 23 millions de dinars est consacrée pour la réalisation de ces projets. En effet, plusieurs villages vont bénéficier de réseau d?assainissement. Il s?agit du tronçon du village Thabouhlalt de 650 m et le tronçon entre Thamyisth et Thala Abbadh d?une longueur de 550 m. Le village Igounan Amer, lui aussi, bénéficiera d?une conduite d?assainissement. Dans un autre chapitre, aménagement et dallage sont prévus pour les chemins des villages. La piste Akhrib Azza ainsi que la piste Thala Guehia-Thaghezouth seront aménagées. En outre, les pistes, école Agharmiou, Thahanouts Inourar et celle du village Timizart Boualim, bénéficieront d?un dallage. Signalons également que la piste Thahanouts-Thacheth sera achevée. Concernant le réseau AEP, le quartier Iharkan du village Akaouj profitera d?une conduite d?eau en plus de la rénovation d?anciennes conduites qui sont vétustes. Par ailleurs, le manque considérable en matière d?infrastructures sportives, dont la commune souffre, sera bientôt comblé puisqu?un stade communal sera implanté à côté du lycée après que l?étude de ce dernier ait pu être revue en déplaçant le bloc pédagogique du milieu du terrain afin de réaliser le stade. Outre cet ouvrage, plusieurs aires de jeux verront le jour incessamment. D?ailleurs, les travaux de terrassement d?une aire de jeux sise au village Igounan Amer ont commencé. Le projet du lycée, tant attendu par la population, démarrera prochainement et consommera une enveloppe de 14 millions de dinars, indique notre interlocuteur. La durée de sa construction est de 7 mois. Dans un autre registre, le village Thabouhlalt et Ath Brahem ont bénéficié de l?éclairage public. La cantine du CEM Akaouj est en voie de finition. Elle sera opérationnelle dès la rentrée scolaire prochaine. Rappelons que cet établissement est dépourvu de cantine depuis son ouverture en 1997 et les élèves ont souffert pendant de longues années, surtout qu?ils viennent de villages lointains. Ces difficultés se sont sans doute répercutées négativement sur leur scolarité. Sur le terrain, les différentes entreprises chargées de la réalisation de ces projets sont à pied d??uvre (terrassement, acheminement des matériaux). « Le lancement de ces projets est devenu possible grâce au travail accompli par tout le personnel de la commune qui n?a pas lésiné sur les moyens et les efforts pour faire bouger les choses dans la région », lance le P/APC.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)