Algérie - Revue de Presse

Cités Universitaires



Un fort taux d?absentéisme Le fort taux d?absentéisme enregistré lors du premier trimestre ou du moins une bonne partie du début d?année a été depuis un bon moment au centre des débats. L?inquiétante augmentation de ce taux n?est pas passée inaperçue, alors qu?entre temps une organisation estudiantine, qui a appelé la semaine dernière à une grève générale pour faire écouter ses revendications, avait, entre autres, négocié l?annulation des avis d?expulsion, dont devaient être destinataires un bon nombre d?étudiants. C?est dire l?importance du nombre d?étudiants concerné par ce problème. Ces derniers pour une raison ou une autre ont manqué certains cours ou des travaux dirigés... ou d?atelier pour les étudiants en architecture. La période la plus sensible a été l?avant-Ramadhan, où même les cités universitaires de Constantine, réputées bourrées de monde, ont connu avant, durant et quelque temps après le Ramadhan une timide présence des étudiants, alors que dire des universités et des salles de cours. Certaines cités universitaires ressemblaient effectivement à des cités fantômes, où peu d?étudiants y logeaient au lieu des milliers habitués à arpenter les moindres coins et recoins des résidences. Le Ramadhan de cette année n?étant pas loin de la date du début des cours, beaucoup d?étudiants résidents ont préféré jeûner chez eux, loin des contraintes de la vie de la cité, abandonnant volontairement leurs études durant tout ce mois. Par ailleurs, le taux d?absentéisme a été palpable aussi à l?approche de l?Aïd El Adha, où les étudiants ont raté volontairement leurs cours une semaine avant l?Aïd afin d?éviter de réintégrer en catastrophe leur maison qui sont situées parfois à des centaines de kilomètres du lieu de leurs d?études. Cette problématique a été à maintes fois soulevée mais rarement solutionnée. Il reste enfin, la catégorie des étudiants résidents à Constantine, pour qui la contrainte du transport quotidien jusqu?au campus est moindre, mais non moins affligeante et peut conduire souvent les étudiants à manquer involontairement les cours, particulièrement ceux du matin.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)