Algérie

Cité des Chouhadas : Une artère qui limite son utilité

Cité périphérique, celle des Chouhadas, figurant parmi les plus anciennes de la ville, mitoyenne de l?université et de la coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS), avoisinant deux lycées, un collège, un centre de formation et un hôpital, elle compose séparément avec cet ensemble réparti de part et d?autre de la route nationale 19, une zone à trafic intense. L?unique accès de la ville à cet espace reste un petit pont dont la construction remonte au temps de la colonisation, qui supporte mal la charge dont il est soumis. Pendant les moments où la circulation des voitures et des personnes demeure la plus forte, lycéens, collégiens?, se sentent obligés, pour parvenir de l?autre côté, de franchir un dépotoir qui ceinture la partie sud de la cité et d?embrasser un chemin caillouteux, s?épargnant ainsi d?éventuels méfaits. « Notre ville connaît ces derniers temps un développement étendu, je souhaite que cela soit programmé dans ce projet », nous déclare Kamel G. un citoyen de la cité des Chouhadas.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)