Algérie

Chute d’une Peugeot 206 du haut de la Corniche

Un jeune père de famille meurt sur le coup Après la chute de la Mitsubishi, jeudi passé, à la sortie du virage, situé au niveau du lieu dit le Rocher de la Vieille, sur la route de la Corniche inférieure, dans laquelle un jeune répondant aux initiales B.W est mort, une deuxième voiture de marque Peugeot 206 blanche est tombée hier matin, vers les coups de 11 heures, au même endroit. Le conducteur dénommé B. Senouci, âgé de 36 ans, habitant le quartier de Trouville, entrepreneur en bâtiment de son état et père de famille, a également péri sur le coups après avoir fait une chute en mer d’une quarantaine de mètres. Selon des témoins oculaires, la Peugeot s’est dérapée au niveau du virage pour ensuite traverser le creux causé au parapet par l’impact de la Mitsubishi. Rien malheureusement n’a pu retenir la Peugeot qui, selon les témoins, roulait à une vitesse moyenne, autorisée. La dépouille mortelle a été évacuée à l’hôpital de Aïn El Türck (EHA) pour être placée à la morgue. Les usagers de la Corniche s’interrogent sur la responsabilité pénale en cas de ce genre d’accidents. Ils noteront que les parapets qui bordent la route de la Corniche inférieure sont comme des châteaux de sable. Au moindre impact, ils s’effritent. Il suffit d’un coup de pied pour qu’ils s’écroulent, ironisent-ils. Au niveau du dangereux virage de l’Escargot, des parapets en béton installés en 2006 ont pu résister à plusieurs chocs sauvant de la sorte des dizaines de vies humaines. L’état de la chaussée est également lamentable. Est ce que ce sont les collectivités locales, les entreprises qui ont édifié les parapets ou autres qui sont responsables pénalement? Benachour M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)