Algérie

Chronique judiciaire


Des cambrioleurs à la barre La cour criminelle a statué, hier, sur une affaire d?association de malfaiteurs et de vol qualifié, dont la genèse remonte au mois de février 2003. Selon l?arrêt de renvoi, les mis en cause, D.K , D.R. et B.A. , ont perpétré, du 21 au 26 février 2003, une série de cambriolages au niveau du quartier Miramar, au centre ville. Au cours de cet intervalle de temps, les accusés ont cambriolé deux appartements, un local commercial et un bureau de transit. Un important lot de bijoux, des objets de valeur et des articles électroménagers ont été ainsi subtilisés par ce trio de cambrioleurs qui opérait essentiellement de nuit. Hier, à la barre, seul D.K., a reconnu les griefs retenus contre lui. Ses coïnculpés ont, réfuté en bloc les accusations. Le représentant du ministère public a axé son réquisitoire sur la gravité des faits avant de conclure en requérant une peine de 15 années de réclusion criminelle contre chacun des accusés. Les avocats de la défense ont plaidé les circonstances atténuantes en faveur de leurs mandants. Au terme des délibérations, la cour a condamné D.K. et D.R. à 10 années de réclusion criminelle. Le troisième inculpé, B.A., a, quant à lui, écopé d?une peine de 3 ans de prison ferme.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)