Algérie

CHLEF: Tendance à la baisse de la mercuriale


Un tour d'horizon sur les marchés des fruits et légumes de Chlef ainsi que dans les boucheries fait ressortir que les étals sont assez bien fournis depuis le début du mois de ramadhan d'autant plus que, sur le plan des prix appliqués, une légère tendance à la baisse a été observée par rapport aux premiers jours du mois. C'est aussi le cas un peu partout dans les villes et villages, atteste-t-on du côté de la Direction du commerce.

Cette dernière estime, par ailleurs, que les prix en général ont diminué, sauf pour la viande qui plafonne toujours, notamment en cette période de forte demande, alors que l'offre ne suit pas. Le prix du kilo de la viande ovine s'affiche toujours à 1300 DA tandis que la viande bovine à 1200 DA. Même le prix du poulet a connu une baisse significative par rapport au premier jour du ramadhan, il est affiché à 250 DA contre 290 DA le premier jour du mois sacré. Soulignons, par ailleurs, que le marché de gros de fruits et légumes de Chlef connait une intense activité inhérente à la demande en nette augmentation. Un marché fourni quotidiennement sans rupture en quantités importantes. Preuve que la production agricole de cette année est assez bonne. Il convient aussi de signaler que la baisse sensible des prix des légumes constatée cet été, est due principalement à la disponibilité des produits agricoles frais. C'est le cas notamment des légumes les plus demandés pendant le mois de ramadhan (courgette, tomate, haricot, oignons, laitues etc..), car ce sont des produits de saison. Cela est dû à la forte disponibilité de ce produit assurée aussi bien par la récolte de saison des régions de Damous (Tipaza) ou celle du Dahra (Chlef), précise-t-on à la DSA. Autre satisfaction, la baisse sensible du prix de la pomme de terre.

Elle est à 35 DA le kilo. C'est grâce aux stocks très importants constitués par la Direction des services agricoles (DSA), la SGP Proda, ainsi que par des opérateurs privés, en application du Système de régulation des produits agricoles de large consommation (Syrpalac). Quant aux fruits c'est la pastèque et le melon qui font la joie des ménages puisque le prix du kilo est plus qu'abordable.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)