Algérie

Chlef : Quand les bruits et la poussière polluent l?école


Le CEM de Haï Radar, dans la banlieue de la ville de Chlef, vit une situation pour le moins insupportable et contraignante pour les enseignants et les 900 élèves qui se préparent pourtant pour les examens de fin d?année scolaire. On n?a pas trouvé mieux que d?implanter, à l?intérieur de l?établissement, tout près des classes et de la cour principale, un chantier de réalisation d?un CEM en remplacement de l?actuel, en préfabriqué. Les bruits de engins, la poussière et la boue sont devenus le lot quotidien du personnel d?encadrement et des élèves qui ont du mal à suivre leur scolarité dans des conditions pareilles. Ils n?ont cessé de s?en plaindre auprès de qui de droit, mais la situation est demeurée inchangée, d?après des parents d?élèves. D?aucuns s?interrogent dès lors pourquoi les travaux de ce chantier n?ont pas été programmés durant les vacances, ce qui aurait dû faire l?économie des désagréments causés aux élèves. Ce fait n?est, malheureusement, pas un cas isolé puisque des situations similaires ont été enregistrées un peu partout à travers la wilaya, dans le cadre du lancement du programme d?éradication des 213 établissements en préfabriqué, construits au lendemain du séisme d?octobre 1980. Certes, l?opération était très attendue par la population pour des raisons évidentes, mais elle aurait pu être accompagnée des dispositions nécessaires pour ne pas perturber la scolarité des enfants. Qui en sera responsable en cas d?échec aux examens de fin d?année ?
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)