Algérie

Chlef

Démantèlement d’un réseau spécialisé dans les avortements Le phénomène des avortements ayant pris des proportions inquiétantes à Chlef, les services de la police judiciaire l’ont pris en charge et engagé d’intenses investigations pour remonter finalement aux individus qui y sont, à un titre ou un autre, impliqués. En effet, de nombreux nouveau-nés ayant été abandonnés dans la rue et retrouvés par les services de police, la patiente enquête menée par ces services les a fait remonter à un dangereux réseau formé de 4 individus qui avaient transformé un appartement en «laboratoire» où se pratiquaient les avortements. Le réseau identifié et mis hors d’état de nuire, ses quatre membres, en l’occurrence N.F. âgé de 25 ans, N.F. et sa fille M.M. ainsi que son acolyte Z.F. qui se trouvait en relation directe avec les victimes qu’il attirait avant de leur proposer l’avortement pour se tirer, de façon discrète, de la mauvaise passe ont été tous arrêtés. Lors de la perquisition effectuée au lieu où se pratiquait l’abjecte pratique, il a été découvert un téléphone mobile ainsi que la carte d’identité de l’une des filles impliquées dans cette affaire, en l’occurrence, la dénommée B.A, âgée de 23 ans. Interrogée, cette dernière a avoué avoir remis ce document à titre de garantie en attendant qu’elle s’acquitte du restant de la somme convenue au titre des « honoraires « qu’elle devait payer en contrepartie de la prestation de service, l’avortement. Présentés au procureur de la République, les quatre individus ont été placés sous mandat de dépôt. Yazid M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)