Algérie - Routes

Chelghoum Laïd (Mila) - Des démarches pour un échangeur vers l’autoroute "Est-Ouest"


Chelghoum Laïd (Mila) -  Des démarches pour un échangeur vers l’autoroute


Suite à la mobilisation des habitants de la commune de Chelghoum Laïd, dans la wilaya de Mila, pour réclamer un échangeur reliant leur ville à l’autoroute est-ouest, le chef de l’exécutif Mostapha Koreiche est sorti de son silence pour rassurer la population.

C’est lors de la cérémonie commémorant le 15e anniversaire de la création de la radio de Mila, que M. Koreiche a révélé des démarches diligentées et des efforts déployés pour lancer le projet d’un échangeur reliant la ville de Chelghoum Laïd à l’autoroute est-ouest.

Tout en soulignant l’importance de ce projet qui permettra de fluidifier le trafic et de désenclaver la région, le wali a tenu à préciser que la concrétisation dudit projet dépend «des parties compétentes» et de ce que prévoit la réglementation, avouant qu’il est en contact avec ces parties pour son inscription dans les prochains jours.

Pour rappel, les riverains n’ont cessé de réclamer depuis des années cet échangeur reliant leur ville au réseau autoroutier, en raison de sa position stratégique et de son importance économique en tant que point de jonction entre plusieurs wilayas de l’est du pays. Car, il convient de noter que Chelghoum Laïd est considérée comme étant la plus grande commune de la wilaya de Mila, abritant une population de plus de 130.000 habitants.

Située à 50 km au sud-ouest de Constantine et à 30 km au sud de Mila, cette ville est dotée également de cinq zones industrielles, un marché de gros de fruits et légumes, une zone militaire logistique et de nombreuses carrières.

Cette marginalisation a rendu la situation de la ville inacceptable, selon leurs dires.

En plus, certains riverains ont évoqué le danger de la circulation de milliers de camions chargés de matériaux provenant des carrières dans les zones urbaines de la ville. Ces camions causent la dégradation des routes, des dégâts aux infrastructures et la propagation de la poussière.

Cette dernière porte atteinte à la santé des habitants et à l’environnement.

Par ailleurs, Mostapha Koreiche a également annoncé que la wilaya de Mila a bénéficié d’un projet de dédoublement d’un tronçon de la RN5, reliant les communes de Chelghoum Laïd, Oued Athmenia et Tadjenanet. Ce projet, ajoute le wali, «permettra de mettre fin à de nombreux problèmes et de fluidifier la circulation des véhicules».

Le dédoublement en question, souligne le même responsable, développera également le secteur commercial dans la région, notamment en raison de la présence de nombreuses usines et marchés.





Photo: Une vue de la ville de Chelghoum Laid. El Watan

Yousra Salem
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)