Algérie

Cession des logements de fonction relevant de l’éducation

Le traitement des dossiers toujours en instance Le blocage du traitement des dossiers relatifs à la cession des logements de fonction relevant du secteur de l’éducation au niveau de la daïra d’Oran, suscitent beaucoup d’interrogations et commencent à alimenter l’angoisse et l’inquiétude des postulants à cette cession, au moment où cette opération enregistre un bon avancement au niveau des autres daïras.Le wali d’Oran avait affirmé que, dans la commune d’Oran, le traitement de ces dossiers a été transféré de la commission de daïra vers le cabinet du wali, précisant par la même occasion que pour les 25 communes restantes, ce sont toujours les commissions de daïras qui assureront le suivi et la gestion de l’opération. Les raisons d’une telle mesure sont justifiées par l’éligibilité d’un nombre de dossiers de demandes d’acquisition des logements de fonction déposés depuis plusieurs années. Motif pour lequel, nous dit-on, le premier responsable de l’exécutif de la wilaya a demandé leur révision de manière à ce que leur traitement soit conforme à la réglementation en vigueur. Pour les autres communes, l’on croit savoir que l’opération enregistre un bon avancement et plusieurs dizaines de cas seront bientôt régularisés. Il y a lieu de savoir, que pour ce qui est des logements de fonction situés dans la commune d’Oran, le processus de cession est gelé depuis 1997. Depuis cette date, aucun cas n’a été régularisé, et ce, malgré les orientations données conjointement par les trois ministères de la tutelle intervenant dans cette opération, à savoir l’habitat, les finances ainsi que l’intérieur et les collectivités locales, tendant ainsi à assainir le plus rapidement possible le dossier de la cession des biens de l’Etat. La commune d’Oran recèle, à elle seule plus de 400 dossiers en souffrance. Un chiffre avancé par l’ex-chef de la daïra d’Oran qui avait saisi les services des domaines pour procéder à l’estimation financière du coût de cession de ces logements de fonction. Par ailleurs et s’agissant des autres logements de fonction relevant des autres secteurs, l’opération avance au compte goutte et les délibérations sur leur cession seront inscrites au programme des prochaines sessions de la nouvelle assemblée populaire de wilaya APW. A savoir que l’assemblée sortante avait reporté à plusieurs reprises le traitement de cette question. Les services des domaines ont été saisis pour procéder à l’évaluation financière des logements concernés par la cession, en fonction des prix actuels du marché de l’immobilier.   Amel S.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)