Algérie - Revue de Presse

Casse dans un magasin



Les accusés se rétractent Des peines entre 4 et 5 années de réclusion criminelle et une peine de 3 mois de prison avec sursis ont été prononcées hier par la cour criminelle. Un quatrième inculpé en fuite, B. Houari, a été condamné par contumace à une peine de 20 ans de réclusion criminelle. Les inculpés qui ont comparu hier, S. Omar, O. Houari et C. Sofiane, devaient répondre des chefs d?accusation d?association de malfaiteurs et de vol qualifié. La genèse de cette affaire remonte au matin du 3 septembre 2003. Les mis en cause se sont introduits dans un magasin d?habillement pour femmes, situé dans le quartier Plateau St Michel, en pratiquant un trou dans un mur mitoyen. A l?intérieur de cet établissement commercial appartenant au dénommé B. Lotfi, ils ont procédé à une véritable razzia. Selon les faits consignés dans l?arrêt de renvoi, un lot d?effets vestimentaires composé de robes orientales, estimé à plus de 20 millions de centimes, a été emporté par les cambrioleurs. Hier, en se relayant à la barre, les accusés ont nié une partie des griefs retenus contre eux en se contredisant dans leurs déclarations. Le représentant du ministère public a mis l?accent sur le fait qu?ils eurent reconnu les accusations qui leur étaient reprochées devant le magistrat instructeur. Il a requis une peine de 15 années de réclusion criminelle pour chacun ; c?est la peine maximale prévue par la loi pour ce genre de crime. Les avocats de la défense ont plaidé les circonstances atténuantes avant de demander l?acquittement au bénéfice de leurs mandants.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)