Algérie

Canal Algérie diffuse un documentaire sur le projet

La chaîne Canal Algérie devait diffuser, hier en soirée, un documentaire de 23 minutes sur le nouveau gazoduc Medgaz dont les travaux sont en cours de finition et qui doit commencer à transporter du gaz naturel à partir du second semestre de cette année. Le documentaire, qui a été réalisé par l'ENTV en collaboration avec Sonatrach Activité Transport par Canalisation, doit être encore rediffusé sur les chaînes en langue arabe et la 3. Selon ses concepteurs, le film retrace les différentes étapes de maturation et de construction du projet et « met en relief la haute technicité nécessaire à l'exécution des travaux, notamment la pose de la canalisation sous-marine. Des navires spécialisés ont été utilisés pour les travaux en off-shore. La profondeur du tracé sous-marin a atteint par endroit les 2160 m ; ce qui a constitué une première dans le domaine ». Le film comprend aussi des interviews du ministre de l'Energie et des Mines, du président directeur-général de Sonatrach et du vice-président de Sonatrach chargé du transport par canalisations. Le gazoduc Medgaz est une canalisation d'un diamètre de 24 pouces.Il traverse la mer Méditerranée sur une longueur totale de 210 km et une profondeur de 2160 m. Il relie Beni Saf sur la côte ouest algérienne à Almeria sur la côte espagnole. Sa capacité de transport est de 8 milliards de mètres cubes par an. Le projet aurait coûté 900 millions d'euros. Une partie du film a été réservée au gazoduc GZ4 qui alimentera le Medgaz depuis le Centre national de dispatching gaz de Hassi R'mel. Cette canalisation, qui traverse 6 wilayas, est longue de 600 km et d'un diamètre de 48 pouces. Le gazoduc GZ4 renforcera le dense réseau de transport par canalisation de Sonatrach qui couvre le territoire algérien sur plus de 16 000 km, entre oléoducs et gazoducs, tout comme il alimentera des projets, tels que la centrale électrique de Tergua et le complexe GNL d'Arzew.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)