Algérie

CABBA : Ifticène : «Ce qui nous attend sera encore plus difficile»

CABBA : Ifticène : «Ce qui nous attend sera encore plus difficile»
"Pour nous, ce match, le 7e de la série, représentait le début du second palier de la compétition".
Younes Ifticène considère que son équipe a dévoilé ses cartes et par conséquent attendue désormais au tournant d'où la nécessité de redoubler de vigilance et de ne pas crier victoire très tôt.
Peut-on connaître vos impressions générales après le match face à Médéa '
Pour nous, ce match, le 7e de la série, représentait le début du second palier de la compétition. En d'autres termes, il fallait songer qu'à partir de ce moment, toutes les autres équipes vont nous attendre au tournant. D'après ces paramètres, j'ai donné des instructions fermes à mes joueurs afin qu'ils respectent tout d'abord leur adversaire du jour en jouant à fond afin d'éviter un éventuel excès de confiance porteur de désagréables surprises. En première mi-temps, nous avons fait ce qu'il fallait, c'est-à-dire dominer et marquer deux buts. D'ailleurs, on aurait encore pu tuer la rencontre en scorant à plusieurs reprises cependant, l'excès de précipitation nous a été fatal.
Justement, on a noté une certaine baisse d'intensité en seconde période par rapport à la première, à quoi attribuez-vous cela '
Je trouve cela tout à fait normal car il fallait s'attendre à ce que l'adversaire tente de jouer toutes ses cartes afin de revenir au score. Nous avons évolué avec un peu plus de prudence afin de préserver notre acquis en attaquant par intermittence. Nous avons réussi à marquer un 3e but qui nous a mis complètement à l'abri. Je ne cesserai d'autre part de rappeler à chaque fois que l'équipe n'est pas encore au point et qu'il faudrait par conséquent travailler davantage. Ceci dit, je félicite les joueurs pour leur volonté car c'est grâce aux efforts sur le terrain que nous avons réalisé de bons résultats jusque-là.
Ce résultat vous permet de rester sur votre lancée en maintenant votre avance, ce qui doit vous réconforter bien sur le plan comptable, n'est-ce pas '
Effectivement, nous avons atteint notre objectif à savoir, le gain des 3 points avec une assez bonne prestation mais il ne faut pas se dire que nous avons semé nos concurrents directs et dormir sur nos lauriers. L'heure est à la vigilance car 6 points d'avance ne veulent absolument rien dire et que d'autres équipes ont les mêmes intentions que nous.
Sur le plan effectif, nous avons noté la présence sur le banc de Mohamed Rabah alors qu'il était titulaire jusque-là, peut-on savoir pourquoi '
Que ce soit clair une bonne fois pour toutes, pour moi, il n'y a pas de joueur titulaire et un autre avec un statut de remplaçant. Je gère un effectif de 25 joueurs et non pas de 11 ou de 18 éléments. Le plus en forme et celui qui répond aux besoins du choix tactique du match est automatiquement aligné.
Et pour le reste du parcours'
Il s'annonce difficile vu que nous sommes désormais l'équipe à battre. Dorénavant, chaque match sera une épreuve pour nous car nos prochains adversaires tenteront de nous faire tomber et vous savez pourquoi.
Un mot peut-être pour les supporters'
Ils ont été formidables en soutenant leur équipe à fond au cours des matches que nous avons joués. Ils doivent continuer à jouer ce rôle jusqu'à la fin de la saison sans toutefois mettre la pression sur les joueurs.

Messaoudène et Serar évoquent le professionnalisme
Cela s'est passé au cours de la dernière émission des sports « Echos des stades » de la radio locale animée par notre confrère Madjid Khinèche qui avait pour thème le professionnalisme en Algérie et durant laquelle « le Buteur » était représenté. Le président de l'ESS Serar est intervenu en direct sur les ondes et il a longtemps débattu du sujet avec son homologue du CABBA Messaoudène. Ce dernier l'a invité à assister à un des prochains matches de son équipe et Serar n'a pas omis de lui souhaiter un retour rapide des Bordjiens en ligue 1. Un match amical en aller et retour sera aussi organisé probablement au cours de la prochaine trêve entre le CABBA et l'ESS.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)