Algérie - Revue de Presse

CA Bordj Bou ArrÉridj



Des certitudes bien ancrées Plusieurs années après son accession parmi les ténors du football national, le club amateur de Bordj Bou Arreridj (CABBA) auquel on ne prédisait pas une longévité en nationale I, est toujours là. Solide, il a achevé la saison 2006/2007 au milieu du tableau, après avoir réussi à damer le pion, parfois difficilement, à des adversaires plus expérimentés, plus aguerris et surtout financièrement à l?aise. Avec sa jeune composante humaine, le CABBA s?est rendu à Aïn Draham en Tunisie pour préparer les échéances qui l?attendent pour la prochaine saison. Avec des joueurs aux dents longues comme les Mahdaoui, Largot, Houam, Wissam, Hicem, Hadjou et plusieurs autres et les bonnes vieilles méthodes du nouvel entraîneur belge Khoin Kim Teksira appelé à la barre technique par les dirigeants, le CABBA se dit prêt à se tracer une route vers la gloire. Des qualités techniques et physiques collectives intrinsèques, cette formation en a à revendre. La précédente saison, l?équipe a eu du mal à suivre le rythme à cause de sa participation en Ligue des champions arabe, mais aussi il lui avait manqué ce « chouia » de tactique dans des rencontres où techniquement ses joueurs imposaient leur loi. C?est pour cette mission que les dirigeants ont fait appel à Teksira. C?est à partir de la main courante du stade annexe en gazon naturel du centre international des sports de Aïn Draham que nous avons observé cette équipe aux qualités certaines et aux certitudes bien ancrées pour 2007/2008. Pourtant, du côté des dirigeants, rien ne se dit sur ce qui se prépare. Teksira, l?entraîneur, ne s?en plaint pas, lui qui affirme : « Mon équipe a progressé depuis le début de notre préparation qui se déroule dans d?excellentes conditions de travail. » Il a, par ailleurs, estimé que loin des bruits de la ville et des rumeurs qui imprègnent le monde du football, son équipe se concentre beaucoup mieux sur les échéances. Ces dernières l?attendent à compter de ce 23 août, coïncidant avec la 1re journée du championnat national de football de la division nationale. A la vue des séances de préparation au centre de Aïn Draham (Tunisie), on peut dire que cette équipe pourrait dépasser le stade de l?espérance de ses supporters. Avec la découverte de ses potentialités tout au long de ces années de présence parmi l?élite, l?équipe de Bordj Bou Arreridj est en passe d?atteindre un point presque parfait d?équilibre. Le CABBA paraît être devenu un club repère, que l?on ne souhaite pas voir dénaturé. Composée à 50% de jeunes joueurs, l?équipe a des vertus traditionnelles où se mêlent la rigueur et la passion du football propre aux jeunes. Ce sont ces aspects que l?entraîneur belge a tenté de consolider durant cette préparation de Aïn Draham. Il en parle dans le bref entretien qu?il a bien voulu nous accorder sur la pelouse du stade gazonné de Aïn Draham.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)