Algérie

CA Bordj Bou Arreridj 3 - ASM Oran 1


Le miracle n’a pas eu lieu ! Bordj Bou Arreridj, affluence nombreuse, arbitrage de M. Boumaza, assisté de MM. Bouziani et Salhi Buts : Mir 43’, Boudjelid 66’, Belhamel 81’ (CABBA), Berramla 86’ s.p (ASMO) CABBA : Kial, Lagoune, Menguellati (Mansour 50’), Loucif, Houari, Sedrati, Deffaf (Nicolas 83’), Mani (Belhamel 61’), Kheddara, Mir, Boudjellid. Entraîneur : Biskri ASMO : Chafi, Kari, Mana (Sirat 12’), Megherbi, Layati, Mohamed Rabah, Abidi, Boumechra, Berramla, Aouad, Rouane (Bessedjrari 84’). Entraîneur : SlimaniC’est avec un léger retard, et après une minute de silence observée à la mémoire des victimes du terrible drame qui a touché M. Mehiaoui, le président de l’ASMO, que débuta le match. Si les «Criquets» ont aligné la quasi-majorité de leur effectif, l’ASMO se présenta sans ses nouvelles recrues, non-qualifiées pour ce match, selon l’entourage oranais. De plus, et dès la 12’, l’Oranais Mana, blessé, cèdera sa place à Sirat. Désirant quitter la dernière place du classement, le CABBA se jeta immédiatement dans la bataille et accula les Asémistes dans leur périmètre. A la 16’ Mani, à la limite des 18m, adresse un tir que Layati faillit détourner dans ses propres buts. Aouad répliquera à la 19’, mais sa balle sera déviée en corner par Kial. Sur un coup-franc de Kheddara, Chafi dut intervenir énergiquement en écartant une balle sur sa ligne de but (22’). Dominant toujours, le CABBA se créera une nouvelle occasion quand, à la 30’, Boudjelid, et après un coup-franc bien botté par Lâagoune, reprend un ballon qui passera à quelques centimètres au-dessus de la barre transversale. Cinq minutes plus tard, Berramla, de son côté et des 20m, tirera en force sur Kial. C’est à deux minutes de la pause que le CABBA parviendra à ouvrir le score, quand, sur un corner, Deffaf dévie le cuir sur Boudjelid qui recentre sur Mir qui la catapulte au fond des filets de Chafi (43’). De retour des vestiaires, le CABBA continua à presser ses invités du jour et c’est, tour à tour, que Boudjelid (56’) puis Kheddara (58’) furent à deux doigts d’alourdir la marque devant de jeunes Asémistes qui faisaient avec les moyens du bord. Et c’est tout naturellement que ces derniers s’effondreront aux 66’ et 81’ quand Belhamel exploitera à bon escient un ballon transmis par Boudjelid, puis lorsque ce dernier ajoutera un 3ème but suite à une longue balle de Houari. Les «Verts et blancs» sauveront quand même l’honneur, suite à un penalty que leur accorda M. Boumaza, et ce, après le fauchage d’un Oranais dans la surface de réparation, et que transforma Berramla (86’). C’est donc sur une assez nette victoire du CABBA, trop fort ce vendredi, que prit fin cette rencontre. B. Guessoum
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)