Algérie

Business-Standardisation de L?OOXML



L?opposition d?IBM En émettant sur son site Internet une lettre ouverte dans laquelle il dénonce l?opposition d?IBM à la validation de l?Office Open XML (OOXML), Microsoft semble vouloir engager un bras de fer avec IBM. Pourtant, rien ne prédisait pareille tournure de situation à l?approbation, le 7 décembre 2006, d?OOXML par ECMA, un organisme de standardisation international. Microsoft a vu rouge, le seul vote contre exprimé par IBM. Ce dernier était le seul à s?opposer ainsi à la proposition de validation de ce format document de Microsoft qu?est OOXML utilisé notamment par les fichiers créés dans Office 2007. Cette validation devait permettre à Microsoft de franchir une première étape dans le processus de normalisation. Il faut préciser que l?approbation d?ECMA ouvrait grandes les portes de l?Organisation internationale de normalisation (ISO) pour la reconnaissance d?OOXML du statut de standard industriel. Signée par Tom Robertson, directeur général de l?éditeur en charge de l?interopérabilité et des standards, et par Jean Paoli, directeur de l?interopérabilité et de l?architecture XML, la lettre ouverte est un véritable pavé dans la mare. Elle se veut être un projecteur fixé sur les pratiques d?IBM.  Les deux cosignataires sont allés plus loin. Pour eux, IBM cherche d?une manière formelle à empêcher OOXML de bénéficier du statut standard. « IBM tente d?influencer la décision de ISO, qui étudie actuellement le format », soulignent-ils. Les arguments avancés pour corroborer leur accusation, les deux représentants en ont plusieurs. Celui ayant trait du soutien par IBM, aux côtés d?autres concurrents de Microsoft, du format Open Document Format (ODF), n?est pas des moindres. D?autant qu?ODF, standardisé par l?ISO en mai 2006, concurrence OOXML, car utilisé dans la suite bureautique libre OpenOffice, toute aussi concurrente de Microsoft Office. Toute cette opposition à laquelle fait face OOXML est justifiée par les risques qu?il représente. En effet, normalisé ISO, Open XML ne sera plus sous le contrôle exclusif de Microsoft mais d?ECMA et d?ISO ayant autorité sur les spécifications et évolutions de la technologie. Si la bataille virtuelle semble être engagée avec la lettre ouverte de Microsoft et la contre-attaque attendue de ses adversaires, du côté des défenseurs des logiciels libres, c?est apparemment la fête. La normalisation d?Open XML leur permettra d?établir aisément des passerelles entre ODF et la technologie de Microsoft. C?est justement pour pérenniser sa domination sur le marché des logiciels que Microsoft, avec la collaboration de Novell, planche sur des traducteurs. Ceux-ci permettent de convertir des fichiers d?un format à l?autre dont une version bêta déjà disponible. Le fait qu?Open XML devienne une norme ISO faciliterait l?interopérabilité avec l?ODF. Dans ce contexte, les usagers seraient en mesure d?obtenir toute la documentation liée à ce format. Jusqu?ici, cela n?est jamais intervenu. Pour la compatibilité d?OpenOffice avec le format « .doc » de Microsoft Office, les développeurs ont été contraints d?utiliser la technique de la rétro-ingénierie. Il faut préciser que la firme de Redmond ne documentait pas sa technologie. Malgré toutes ces possibilités d?ouverture, les défenseurs des logiciels libres restent dubitatifs. Ils font référence notamment au format HTML avec lequel Internet Explorer a pris certaines libertés.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)