Algérie

Bouteflika hospitalisé

Abdelmalek Sellal, a dû quitter, hier, précipitamment la wilaya de Béjaïa pour rentrer à Alger. Le Premier ministre a écourté la rencontre avec la société civile de Béjaïa, à la maison de la culture du chef lieu de wilaya annonçant que le chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika venait d'avoir un malaise et avait été hospitalisé. Sellal a précisé que le président de la République avait été victime d'un accident ischémique transitoire. Le premier ministre a cependant rassuré que celui-ci est sans séquelles.
Selon le communiqué «le président de République, Abdelaziz Bouteflika, a fait samedi à 12h30 un accident ischémique transitoire sans séquelles, a annoncé le directeur du Centre national de la médecine sportive, le professeur Rachid Bougherbal, cité par l'agence APS. "Les premières investigations ont été déjà entamées et son excellence le président de la République doit observer un repos pour poursuivre ses examens", a-t-il ajouté, tout en rassurant que son état de santé "n'occasionne aucune inquiétude", selon la même source».
Un AIT est un accident souvent sans conséquences. C'est un vaisseau qui s'est serré puis s'est relâché. Les organes en amont souffrent mais généralement c'est sans conséquences pour le sujet. Ce type d'accidents est fréquent chez les personnes hypertendues et les personnes âgées avec un facteur anxieux.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)