Algérie

Boumerdès Les syndicalistes italiens et algériens discutent relations de travail


Des syndicalistes italiens du CGIL ont assisté avant-hier matin, à la maison de la Culture Rachid Mimouni, à une conférence-débat sur «les relations de travail dans le secteur économique» animée par M. Taileb expert en droit de travail. La délégation italienne, conduite par M. Danielle Baldo et Gianffranco Rizzotto, a été l'hôte de l'union locale de l'UGTA de Boumerdès et reçue par son secrétaire général M. Chebab. Les Italiens ont été conviés à une visite à l'unité de la Socothyd des Issers pour rallier, dans l'après-midi, l'unité COTITEX de Draa Ben Kheda. S'adressant aux nombreux cadres syndicaux présents dans la salle, le conférencier a affirmé qu'il n'y a pas de droit de travail s'il n'y a pas de conventions collectives. «Le système légal actuel est fondé sur l'existence de conventions collectives», a indiqué Mr Taileb regrettant, par la même occasion, que peu d'entreprises privées ont établi des conventions avec leurs salariés. Il a également souligné que les dernières conventions de branche sont d'un faible niveau et ne se sont intéressées qu'à la partie salaires, alors que d'autres chapitres qui intéressent le contrat de travail, la discipline, les conditions sociales ont été ignorées. «Les conventions ne doivent pas se limiter à reprendre les dispositions contenues dans les lois, les syndicalistes doivent négocier d'autres cas non prévus par la loi comme la mise en place d'une commission de discipline pour limiter les abus constatés dans les licenciements des travailleurs». Pour sa part, le syndicaliste italien, en réponse à une intervention de ses collègues algériens sur le droit de travail en Italie, a confirmé que la législation italienne interdit le licenciement abusif, car les travailleurs italiens ont été tout le temps à l'avant-garde pour «se» protéger des mauvaises humeurs de leurs employeurs. Durant son séjour, la délégation italienne aura l'occasion de s'enquérir des conditions de travail en visitant plusieurs unités de production établies à travers le territoire de la wilaya.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)