Algérie

Boumerdès Les instructions ministérielles qui fâchent


En exécution des instructions ministérielles relatives à la récupération des locaux affectés aux associations activant dans le domaine de la santé, la direction de la Santé et de la population de la wilaya de Boumerdès vient de sommer les présidents de ces associations de libérer les lieux dans les meilleurs délais. Etant récemment destinataires de cette correspondance, les premiers responsables des associations concernées à savoir celles des diabétiques, des donneurs de sang, des porteurs de prothèses artificielles cardiaques et des insuffisants rénaux, ne savent plus à quel saint se vouer et s'estiment pris au dépourvu, alors qu'aucune solution de rechange n'a été entreprise dans ce cas d'urgence. Bien que les services des structures et de santé et d'action sanitaire de la direction de la Santé ont invité les associations à entreprendre les démarches nécessaires à l'effet de plier bagages, il n'en demeure pas moins que cette mesure d'expulsion, plus ou moins légale, a été très mal accueillie par les membres du mouvement associatif. «Je ne trouve pas que cette manière d'agir, de la part des pouvoirs publics, soit logique et encore moins humanitaire, car nous sommes une association qui a toujours répondu présent lorsque le malade vient frapper à notre porte», relève M. Mokri président de l'association des diabétiques de Boumerdès. Et d'ajouter : «que va devenir nos dix ans de travail si jamais on nous jette dehors, sans siège pour recevoir les doléances des malades, peut-être dans la rue». C'est effectivement la même analyse que nous avons retrouvé chez les autres présidents d'associations. Pour le moment, les infortunés présidents d'associations tentent de trouver les voies et moyens pour demander l'option de suspension de cette instruction jusqu'à nouvel ordre, afin que l'exécution soit remise à plus tard. Quant aux responsables de la santé à Boumerdès, ils affirment que «le moment est venu pour que ces espaces, qui sont actuellement occupés par les cabines sahariennes servant de sièges aux associations précitées, soient destinés à l'intention des structures sanitaires dans le cadre de la mise en oeuvre de la nouvelle politique de la carte sanitaire».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)