Algérie

Boumerdès


Sit-in des sinistrés de Bordj Menaïel Des sinistrés du séisme du 21 mai 2003, résidant dans la daïra de Bordj Menaïel, ont tenu, hier, un sit-in devant le siège de la wilaya de Boumerdès, pendant qu?une délégation les représentant est allée exposer leurs problèmes aux responsables de la wilaya. Ces habitants de Cap Djenet, Draâ Hallouf, El Ghaïcha, Aïn El Hamra et d?autres villages encore protestent contre « les lenteurs qu?enregistre le traitement de leurs dossiers ». « Les autorités locales, daïra et APC de Bordj Menaïel, nous font traîner depuis de longs mois et ne font que nous promettre des solutions qui ne viennent jamais », nous a déclaré un citoyen, exhibant une décision d?octroi de 100 millions de centimes, datant de juillet 2004. « J?ai le document, mais l?argent n?a pas suivi », a-t-il ajouté. Un représentant des manifestants nous dira qu?« à Bordj Menaïel, plus d?une centaine de familles attendent encore ces aides ». En plus des familles, dont les maisons s?étaient totalement effrondrées et qui ouvrent droit à cette aide de 100 millions de centimes pour la reconstruction, il y en a d?autres qui attendent que l?argent destiné au confortement de leurs maisons soit débloqué. En outre, des personnes se plaignent de n?avoir pas été séparées de leurs parents ou frères, bien que mariées et ayant des enfants. « Ils nous ont portés sur une seule fiche, mon père, mes deux frères mariés et moi-même. Par conséquent, on n?a eu droit qu?à une seule aide », nous a expliqué l?un d?eux. Parmi les manifestants, nous avons rencontré des citoyens qui protestent contre le retard (4 mois) dans le versement de l?aide au loyer, une aide qui leur est accordée « jusqu?au relogement définitif », selon les termes de la décision. Une délégation de protestataires devait être reçue, en milieu d?après-midi, par un haut responsable de la wilaya.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)