Algérie

Boumerdès


Des citoyens de plusieurs villes de la wilaya de Boumerdès trouvent du mal à se procurer les médicaments dont ils ont besoin, notamment durant la nuit.Ce problème est dû à l'absence de pharmacies travaillant la nuit, comme exigé par la réglementation. C'est le cas dans les communes de Naciria, Cap Djinet, Légata et Timezrit, où les citoyens continuent à se déplacer durant la nuit à Bordj Menaïel et ailleurs pour acheter les médicaments prescrits par les médecins. En effet, les pharmacies exerçant dans les communes en question ferment leurs portes au plus tard à 19h, et ce, malgré bien que la réglementation les oblige à assurer la garde à tour de rôle.Pourtant, dans les communes de Naciria et Cap Djinet il y a bel et bien des polycliniques qui fonctionnent 24h/24 et 7j/7. Mais les habitants de ces deux localités se demandent à quoi sert d'ouvrir une structure de soins durant la nuit s'ils ne trouvent pas dans la même localité des pharmacies où ils peuvent acquérir le moindre médicament. Il est à noter enfin que le ministère de la Santé a mis en place un site internet afin de permettre aux citoyens de se renseigner sur le planning des pharmacies qui assurent la garde dans leur localité. Mais rien n'a été fait pour sanctionner ou rappeler à l'ordre les pharmaciens qui font fi de la réglementation en vigueur.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)