Algérie

Boukerzaza entame le sujet au Sénat

Bientôt une nouvelle loi sur la publicité L’opération du cadastre national, lancée en 1977, sera achevée en 2017. En réponse à une question d’un sénateur, le ministre des Finances a fait savoir que l’opération se déroule en deux phases. Pour le Sud, elle s’achèvera en 2010, ce qui représente 95% du total des terres et en 2017 pour les régions Nord. Le ministre a reconnu le retard pris dans l’achèvement de l’opération pour diverses raisons. Il a d’ailleurs qualifié de faibles les premiers résultats de l’opération avec 8,5 millions d’ha du total de la superficie concernée estimée à 238 millions d’ha pour les régions sahariennes, 220 millions d’ha pour les régions steppiques et plus de 24 millions d’ha pour les régions du Nord. Et pour y remédier, il a indiqué que les autorités vont faire usage des technologies spéciales pour achever le travail au sud du pays. Il a précisé que les résultats sont positifs du point de vue qualité des travaux, respect des délais et capacité de réalisation. Le ministre des Finances a rappelé, à ce propos, que le crédit de 20 millions de dollars, affecté en 1993, par la Banque mondiale (BM), à l’Agence nationale du cadastre a permis la formation de ses agents et l’acquisition d’appareils topographiques, d’un avion et de véhicules. De son côté, le ministre de la Communication, Abderrachid Boukerzaza, a indiqué qu’un avant-projet de loi sur la publicité sera prochainement soumis au parlement. Cet avant-projet remplace le premier bloqué au niveau de la deuxième chambre parlementaire. «Un nouveau projet de loi régissant le secteur de la publicité est en cours de finalisation au niveau de son département ministériel et sera présenté au parlement dans les prochaines semaines» a-t-il assuré. «Compte tenu de l’évolution du secteur de la publicité, nous avons estimé nécessaire de proposer un nouveau texte pour mieux l’organiser tout en veillant à tenir compte du contenu du premier texte et des interrogations des membres du parlement», a-t-il dit en marge de la séance plénière. Evoquant les recettes enregistrées par le secteur de la publicité en 2007, le ministre a affirmé qu’elles ont «dépassé 13 milliards de DA». Les recettes de la publicité télévisuelle sont de 3,221 milliards de DA pour la télévision nationale et de «600 millions de centimes pour la Radio nationale». Il a nié l’existence de monopole public sur le secteur, indiquant que l’ANEP ne détient que 49% du marché publicitaire. Selon lui, le secteur s’est développé d’une manière significative de sorte que certains journaux ont augmenté de 137% le prix d’une page de publicité entre 2006 et 2007. Par ailleurs, le ministre de la PME est revenu sur la place qu’occupe son secteur dans l’économie nationale. Il a révélé, ainsi, que les PME participent à hauteur de 78% dans le PIB hors hydrocarbures. Toutefois, il enregistre une faiblesse dans le secteur industriel avec seulement 27%. Le département de Benbada, partant des faiblesses de son secteur, est en train de revoir l’actuelle loi d’orientation de la PME. Une révision qui s’accompagnera, souligne le ministre, en marge de la séance plénière, d’une autre loi sur le financement de la PME, sur la sous-traitance et sur l’innovation technologique. Tahar A.O.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)