Algérie

Boukensa sauvera-t-il la face ?

Après l?élimination de Zerguelaine et le forfait de Boulahfane pour blessure, Boukensa sera le seul représentant algérien en demi-finales du 1500 m qui auront lieu aujourd?hui à 18h05 (heure algérienne). Engagé dans la série A, Tarek Boukensa a réussi une course remarquable terminant 2e avec un temps de 3.36.70, juste derrière l?un des prétendants pour la couronne, le Français Mehdi Baala (3.36.56). Dans cette course, Boukensa n?a pas forcé, il a même laissé passer Baala en tête. Qualifié sans grands soucis, il a refait le coup des précédents mondiaux de Paris 2003 en passant au deuxième tour. Ayant gagné en maturité et en expérience, Boukensa est décidé, pour cette deuxième participation aux championnats du monde, de faire mieux. Autrement dit, il compte atteindre la finale. « Sans trop me dépenser, j?ai couru à l?économie pour mieux aborder les demi-finales. J?aurais souhaité la présence de Zerguelaine avec moi pour les demi-finales afin de faire un travail de groupe. Mais dommage ! » Agé de 24 ans, Boukensa ne ressent aucune pression et semble très à l?aise pour atteindre cet objectif. « Je vais tout faire pour passer en finale. C?est vrai qu?il faut s?attendre à quelques bousculades çà et là, mais la course reste ouverte. Je souhaite seulement que le beau temps soit de la partie. » En effet, avec l?absence d?El Guerrouj et de Lagat, le 1500 m ne semble pas donner de grandes frayeurs aux participants qui aspirent à monter sur le podium. Tout est permis, quoi ! D?ailleurs, aucun spécialiste ne peut avancer le nom du futur champion du monde même si l?Ukrainien Ivan Heschko, médaillé de bronze à Paris 2003, serait le mieux placé pour succéder au Marocain El Guerrouj. Celui-ci même avait déclaré que les douze finalistes peuvent aspirer à l?or. « Je ne vois personne au-dessus du lot en mesure de lancer la course sur des bases rapides. Une chose est sûre : le vainqueur sera celui qui aura le meilleur finish. » Même son de cloche chez l?entraîneur national Amar Brahmia : « Je partage l?avis d?El Guerrouj, car le titre peut sourire à tous les finalistes, même à Boukensa. » Concernant l?élimination inattendue de son protégé Zerguelaine, Brahmia dira en substance : « Je suis totalement déçu, car Zerguelaine avait un grand potentiel pour faire bonne figure. D?ailleurs, lui-même n?arrive pas à expliquer cette déroute, si ce n?est qu?il m?a parlé d?une gêne respiratoire ou d?un étouffement qu?il avait ressenti en pleine course. » Sans vouloir justifier la contre-performance de Zerguelaine, Brahmia conclut : « Pour un problème de visa, Zerguelaine a rejoint Helsinki la veille de la compétition. Cela veut tout dire. » Par ailleurs, l?entraîneur de Rahouli, Hocine Mohamed, nous a indiqué que son athlète souffrait d?une intoxication qu?elle avait le jour de sa participation au meeting d?Oslo, ce qui explique peut-être les difficultés rencontrées pour atteindre la finale du triple saut. Enfin, nous apprenons que Saïd Guerni (800 m) et Saïd Sief Ali (5000 m) rejoindront aujourd?hui la délégation algérienne. Les deux athlètes entreront en lice jeudi 11 août.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)