Algérie

Bouhanifia: L'assurance-crédit en question

La station thermale de Bouhani- fia a abrité pendant le week-end dernier une journée d'information sur l'apport de l'assurance-crédit dans la promotion des exportations et le développement du marché local, animée par le directeur commercial de Cagex (Compagnie algérienne d'assurance et de garantie des exportations), en présence des directeurs des chambres du commerce et aussi des exportateurs de différents secteurs activant dans l'Ouest algérien. Le conférencier a d'abord souligné que la Coface (Compagnie française d'assurance) a enregistré pendant l'année 2008 une hausse de 47% des incidents de paiement dans le monde, la montée des impayés est nettement ressentie en cette fin d'année principalement en Espagne (+130%), les Etats-Unis (+65%).

Toutefois, a précisé le responsable de la Cagex, la vente à crédit principalement par les exportateurs algériens est devenue un passage obligé dans ce cadre. La Cagex est une entreprise publique composée de 5 banques et 5 compagnies d'assurance, elle est née du décret exécutif n°96/235 du 02/07/1996, qui lui confère les prérogatives de gestion du système d'assurance-crédit à l'exportation au profit des exportateurs de droit algérien et aussi sécuriser l'accès à l'exportateur au financement bancaire pour inciter les opérateurs algériens à exporter et assure aussi le recouvrement des créances détenues par les Algériens sur des acheteurs étrangers. Les exportateurs présents à la rencontre ont soulevé les obstacles liés à des opérations d'exportation entre autres le rapatriement des devises de l'étranger à l'Algérie.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)