Algérie

Blida : La ville a son «état-major»

Afin de répondre aux besoins des citoyens et en application des orientations présidentielles concernant l’amélioration du cadre de vie, M.Ouadah Hocine, wali de Blida, a procédé à la désignation d’un véritable état-major chargé des diverses opérations touchant la vie de la cité et chapeauté par le chef de cabinet, en collaboration avec plusieurs directions comme la DUC, la DHW, Sonelgaz, les P&T, les daïrate et les APC.

C’est une véritable opération coup-de-poing qui est initiée mais qui durera dans le temps. Pour le début, c’est la ville de Blida et les communes limitrophes qui seront touchées, puis ce sera le tour des communes restantes de la wilaya, même et surtout les plus reculées. Pour maîtriser tous les travaux à exécuter et faciliter la coordination entre les différents secteurs, la wilaya a divisé les tâches en modules qui seront réalisés selon un ordre préétabli afin d’éviter les interférences et le double travail.

Le premier module, pour lequel une enveloppe de 30 milliards de centimes a été dégagée, consiste en la réfection et le remplacement des réseaux détériorés ainsi que le raccordement des quartiers en gaz, électricité, AEP et assainissement. Tous les quartiers de Blida seront ainsi raccordés et bénéficieront de toutes les commodités, avant qu’une opération de réfection et de bitumage des rues et ruelles de Blida soit entamée pour un budget de 100 millions de dinars.

Pour le deuxième module, il y aura 709 blocs de bâtiments qui subiront plusieurs travaux de réfection, de ravalement des façades, d’étanchéité, d’installation de trottoirs et d’aires de jeux ainsi que des espaces verts. En outre, les espaces communs seront réhabilités, alors que des gestionnaires seront installés dans toutes les cités pour une gestion adéquate de ces espaces. Il ne sera plus question de dépenser l’argent de l’Etat pour tous ces travaux et les abandonner par la suite au laisser-aller et à la détérioration. Pour toutes ces actions, la wilaya a dégagé 147 milliards de centimes, somme qui pourrait être augmentée par la suite.

Le troisième module concernera les espaces verts, les jardins publics et l’environnement. Huit jardins publics de la ville de Blida, totalisant une surface de 6 ha, seront réhabilités et rénovés pour accueillir les familles en quête de détente dans un cadre agréable. En plus, les boulevards, les placettes et les cités bénéficieront d’un reboisement systématique de tous leurs abords. Pour les ordures, les APC et les services concernés ont reçu pour instruction d’instaurer une gestion saine de ces ordures, surtout pour les heures de collecte et pour l’installation de bacs à ordures. Enfin, un plan de gestion des divers déchets est en cours d’élaboration au niveau des services concernés de la wilaya.

Pour clore cela, un quatrième module sera mis en application et permettra surtout la préservation de tous ces acquis. Ceci nous amène au transport et au commerce. Pour commencer, c’est l’ETUSA qui sera présente à Blida dans un proche avenir avec une trentaine de bus pour assurer les navettes en milieu urbain, alors que les privés devront acquérir des véhicules de moins de 10 ans pour prétendre garder leur ligne urbaine. Les gares routières seront toutes installées à la périphérie pour désengorger les centres urbains qui croulent sous le nombre des bus de toutes sortes.

L’autre problème des cités, c’est le commerce, surtout informel. Pour le juguler et récupérer les espaces squattés, la wilaya a lancé une opération de recensement de tous ces commerçants, parallèlement à la construction de marchés de quartier où ils bénéficieront de stands.

Même le stationnement sera régulé par la création d’aires gardées dans des zones bien déterminées. Par ces actions donc, la wilaya compte améliorer le cadre de vie des citoyens.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.

email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)