Algérie

Blair éclaireur de Bush


Réanimer le processus de paix Le Premier ministre britannique a appelé hier, au cours d’une visite à Ankara, à soutenir le processus de paix au Proche-Orient. «Les tout prochains jours et semaines constituent un moment critique de décision pour l’ensemble de ce processus», a déclaré M. Blair, lors d’une conférence de presse commune avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. M. Blair a quitté la Turquie pour Le Caire, première étape d’une tournée au Proche-Orient. Il a estimé que les tentatives pour réanimer le processus de paix, en dépit des violences à Ghaza, constituaient «une raison pour s’engager, pas une raison pour rester à l’écart». M. Erdogan, dont le pays maintient de bonnes relations aussi bien avec Israël qu’avec les Palestiniens, a affirmé que tous les dirigeants politiques avaient une «responsabilité morale» dans le soutien du processus de paix au Proche- Orient. Les dirigeants de la région, en particulier ceux des pays arabes, doivent avoir confiance dans l’implication de la communauté internationale, a-t-il déclaré. Au Caire, M. Blair s’est entretenu avec le président Hosni Moubarak au sujet du processus de paix, mais aussi de l’Irak, du Darfour, du dossier nucléaire iranien et du Liban. «Le Premier ministre veut l’évaluation personnelle du président Moubarak» avant de se rendre en Israël et dans les Territoires palestiniens, a affirmé le porte-parole de M. Blair. Ce dernier a affirmé que la Grande-Bretagne voulait seulement se rendre utile dans la relance du processus de paix.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)