Algérie

Bilan d’activités du TRO


Des chiffres éloquents Le Théâtre AEK Alloula se porte bien. Son bilan d’activités de l’exercice 2006 corrobore cet état de santé, en faisant ressortir des performances on ne peut plus significatives qui feraient pâlir d’envie les institutions théâtrales les plus prestigieuses. Durant l’exercice écoulé, le TRO aura abrité pas moins de 289 manifestations qui ont drainé quelque 50.146 spectateurs, révélant ainsi une moyenne de fréquentation fort appréciable.. Au nombre des manifestations, ce sont bien sûr les activités liées au théâtre qui se taillent la part du lion avec quelque 137 représentations théâtrales pour adultes et 89 pour enfants. Le public oranais aura ainsi eu l’occasion d’assister, au cours des onze mois d’ouverture du théâtre, si l’on tient compte du fait que le mois d’août est réservé exclusivement au congé annuel et à l’entretien technique de l’édifice, à la présentation sur scène de 124 pièces dont 89 pour adultes et 35 destinées à un public jeune. Du fait de l’absence de subsides pour le financement de créations, le TRO n’a pu intervenir au cours de l’année qu’avec quatre nouveaux spectacles seulement (deux pour adultes «Talak» et Koussouf» et deux pour enfants «El Malik El Haïran» en marionnettes et en pièce théâtrale). Tous les autres titres présentés durant cette période faste sont à l’actif de formations théâtrales locales que le TRO inscrit régulièrement dans ses programmes mensuels d’activités, de coopératives théâtrales régionales ou de Théâtres professionnels (TNA, TRC, TRSBA), dans le cadre de tournées subventionnées par le ministère de la Culture. Durant l’exercice écoulé, le TRO a abrité également 39 activités musicales, 22 activités diverses (notamment des séances récréatives, des conférences, des lectures dramatiques) et 6 spectacles étrangers (essentiellement des concerts de musique). Par ce bilan fort éloquent, l’institution théâtrale de la Place du 1er Novembre confirme donc son statut de pôle culturel incontournable qu’elle s’est arrogé légitimement, par une activité pluridisciplinaire, à un rythme soutenu, impulsé depuis plusieurs exercices déjà et qu’elle compte maintenir. Le programme d’activités pour le mois de janvier 2007 ainsi que les spectacles inscrits dans le cadre d’ ‘Alger, capitale de la culture arabe 2007’, que le TRO va devoir abriter, confortent cette tendance.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)