Skikda - Revue de Presse

Beni Malek (Skikda)



Des élèves SDF ! Triste, mais surtout sans âme est cette classe de l?école primaire Mohammed Boukoffa située à Beni Malek. Elle vient d?être abandonnée par ses élèves, vu son état de dégradation alarmant. D?après les déclarations du président de l?association des parents d?élèves de l?établissement, ces inondations seraient dues à « l?obstruction des canalisations du réseau d?assainissement provenant des habitations mitoyennes. » Par mesure préventive et dans le souci d?éviter tout risque de contracter des maladies, bien que le président de l?association rapporte que deux écolières ont déjà été sujettes à des vomissements, la classe a donc été désaffectée et ses élèves se sont retrouvés sans classe fixe depuis près de deux semaines. Pour pallier cela, la seule solution?était de faire suivre aux élèves leurs cours dans une autre classe, mais seulement quand celle-ci est inoccupée : soit pendant deux heures quotidiennement au lieu de quatre. Ce qui représente un volume horaire très insuffisant pour permettre à de jeunes enfants de huit ans de suivre convenablement leurs cours Approchée, la direction de l?éducation de la wilaya de Skikda a tenu à rassurer que cette situation serait momentanée. Le secrétaire général de la direction ajoutera : « Nous sommes au courant de cette situation, d?ailleurs nous nous sommes rendus sur les lieux et nous avons même alerté les services de la commune pour qu?ils y remédient. » Au sujet d?éventuels retards dans le programme pédagogique, le secrétaire général a affirmé : « Nous envisageons en accord avec la direction de l?établissement de rattraper le retard cumulé en dispensant aux élèves concernés des cours de rattrapage les lundis et jeudis après-midi. » Pour l?association des parents d?élèves, cette navrante situation n?aurait jamais eu lieu si on n?avait pas morcelé l?école en l?emputant, en 2001, de deux classes qui n?ont jamais été remplacées. Car l?école Mohammed Boukoffa était initialement composée de huit salles avant que l?APC ne vienne en 2001 détruire deux classes construites en préfabriqué qui n?ont pas été remplacées.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)