Algérie

Belkhadem rencontre les contestataires...

...et obtient le gel du sit-in Le SG du FLN, Abdelaziz Belkhadem, a finalement décidé de rencontrer les principaux responsables de la cellule de suivi après un premier échec enregistré le mois dernier. Cette rencontre de quatre heures a débouché sur le gel du sit-in que comptait organiser ce mouvement en signe de protestation contre les agissements de certains membres de l’Instance exécutive. Les animateurs de la cellule de suivi du FLN ont décidé de «geler» le sit-in qu’ils devaient organiser au siège du parti, selon le porte-parole du mouvement, M. Abbès Mekhalif. «Nous avons décidé de geler provisoirement le sit-in qu’on devait organiser au siège du parti après notre rencontre avec le SG. Celle-ci qui a duré près de quatre heures a été plus qu’utile dans la mesure où le SG a écouté attentivement et avec beaucoup d’attention toutes nos argumentations concernant les dysfonctionnements constatés au sein des structures ainsi que les dépassements constatés dans la confection des listes électorales et la manière avec laquelle est traité le problème des élections internes tant au niveau des kasmas que des mouhafadas». Notre interlocuteur n’a pas manqué, aussi, de nous rappeler que sa délégation a posé le problème de la fameuse directive n°3, adressée en janvier dernier par le SG à toutes les structures du FLN, dans laquelle il leur demande de respecter le verdict des urnes quel que soit le vainqueur. «Cette directive n’a jamais été appliquée à ce jour. Aussi, nous avons saisi cette occasion pour sensibiliser le SG qui a beaucoup apprécié notre démarche. En réponse à nos doléances, le SG a promis de régler graduellement certains problèmes. Comme il nous a demandé de patienter encore jusqu’à la réunion du conseil national qui aura lieu incessamment et enfin le congrès extraordinaire qui devrait, selon lui, remettre les choses à leur place». Lors de cette rencontre de quatre heures, le SG du FLN, Abdelaziz Belkhadem, qui avait à ses côtés Bradai, un nouveau membre de l’Instance exécutive, a été étonné lorsque ce dernier lui «avoua» que des personnes proches de lui le «trahissaient derrière son dos». A la fin de la rencontre, le SG du FLN a suggéré aux membres de la cellule «le retour aux anciennes structures» du parti telles le Comité Central et le Bureau politique. La délégation qui a été reçue par Belkhadem était composée de 7 membres dont les différents responsables régionaux, à savoir le porte-parole, Abbès Mekhalif, Arbouche, Zidouk Abdelkader, Azzi Benthabet (Ouest), Menfoukhi (Sud), Dahmani (Centre) et Dhaouia (Djelfa). Si le porte-parole du mouvement de contestation s’est dit «rassuré» par les propos tenus par le SG, il n’en demeure pas moins qu’il reste «vigilant» comme il le dit, «à la moindre manœuvre hostile». Car, selon le porte-parole du mouvement de contestation, tous les militants du parti sont, aujourd’hui, unanimes à dire que des responsables siégeant au sein de l’Instance exécutive font tout pour «cacher la vérité» au SG, Abdelaziz Belkhadem, allant jusqu’à le prendre «en otage». Saïd Farhi
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)