Algérie - Revue de Presse

Béjaïa


Les habitants de Takaats en grogne Quelques centaines de citoyens sont descendus hier du village Takaats pour manifester leur mécontentement devant le siège de la daïra de Seddouk en menaçant de fermer la route. Les villageois ont réclamé de l?électricité dont les coupures récurrentes ont entamé leur patience. Le poste transformateur de 100 KVA, qui permet l?alimentation du village, cède à chaque accroissement de la demande en énergie électrique par les ménages. Un vieux problème de capacité remis au goût du jour par la surconsommation dictée par ces temps de froid. Un nouveau transformateur d?une plus grande puissance devra être installé au plus tard aujourd?hui par les services de Sonelgaz. L?engagement étant pris officiellement, les manifestants sont revenus à de meilleurs sentiments. Selon le président de l?APC, l?électricité n?est toujours pas rétablie dans la partie nord de la ville de Seddouk. Du côté de Sonelgaz, on rassure que seuls deux villages, à Beni Ksila, restaient hier à reconnecter au réseau. En revanche, des coupures sont enregistrées çà et là pour cause de surconsommation à l?exemple du quartier de Tizi, dans la ville de Béjaïa dont les habitants se sont plaints auprès de la direction de Sonelgaz. A Taâssast, un court-circuit, qui s?est déclaré dans la soirée sur le réseau de transport d?électricité, a provoqué de grandes étincelles qui ont effrayé tous les habitants avant que les services concernés n?interviennent.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)