Algérie

Béchar : 4 condamnations pour soutien au terrorisme



La 1ère session criminelle du tribunal de Béchar, ouverte hier sur une affaire liée au terrorisme et dans laquelle sont impliquées 4 personnes, s?est achevée par des condamnations. Les prévenus ont été condamnés pour « possession d?armes de guerre et de munitions sans autorisation et aide à un groupe terroriste. » L?affaire remonte au mois de juillet 2006 lorsqu?un opérateur privé, circulant à bord de sa voiture, son cousin et un ami de celui-ci, allaient organiser ensemble une partie de chasse à la sortie nord de la ville, quand-ils furent interceptés sur un barrage routier. Au cours de la fouille du véhicule, les gendarmes ont découvert dans la malle une arme à feu et des munitions. Sommés de s?expliquer, le conducteur avoua ignorer que le panier déposé dans la malle du véhicule contenait cette arme à feu (Mat 36). L?enquête menée a abouti à l?inculpation des trois personnes auxquelles un quatrième accusé, dénoncé comme étant le livreur de l?arme par le propriétaire, s?était joint. Mais, d?après la plaidoirie des avocats, l?on saura que l?arme aurait été confiée au principal accusé par un homme résidant à Tabalbala, décédé quelques jours seulement après leur arrestation, et que la quatrième personne n?aurait rien avoir avec cette affaire. Cependant, les avocats des inculpés ont, entre autres arguments, soutenu que le fait que l?arme à feu et les munitions ont été exposées dans un panier mais non dissimulés éloigne tout lien avec le terrorisme. Ils ont aussi réfuté l?accusation d?arme de guerre alors qu?il s?agit, soulignent-ils, d?une simple arme à feu destinée à abattre de gros gibiers. Le ministère public a requis une peine de 20 ans de réclusion criminelle. Après délibération, le tribunal a condamné R.B., 55 ans, à 8 ans de prison, D.A., 44 ans, à 6 ans, B.A., 64 ans, à 4 ans, et D.A., 53 ans, à 4 ans de réclusion.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)