Algérie - Revue de Presse

BDL, BADR et CNEP-Banque



Réduction des taux d?intérêts Après la Banque extérieure d?Algérie (BEA) et le Crédit populaire d?Algérie (CPA), trois autres banques publiques dont la Banque de développement local (BDL), la Banque de l?agriculture et du développement rural (BADR) et la CNEP-Banque viennent d?annoncer une réduction, depuis le 1er janvier 2005, de leurs taux d?intérêts débiteurs pour les crédits à l?investissement et, pour certaines, de leurs crédits immobiliers aussi. C?est le cas de la BDL qui a baissé ses taux débiteurs « d?un demi point pour les crédits d?investissements, immobiliers acquéreurs et sur gages, et de 0,75 point pour les crédits octroyés aux promoteurs immobiliers », selon le communiqué de cette banque repris par l?APS. Les taux d?intérêts de la BDL passent ainsi de 6 à 5,5% pour les crédits d?investissements, de 7 à 6,5% pour les crédits immobiliers acquéreurs, de 8,5 à 8% pour les prêts sur gages et de 7,5 à 6,75% pour les crédits aux promoteurs immobiliers, a précisé la même source. La Banque de l?agriculture et du développement rural (BADR) a annoncé, pour sa par une réduction, depuis le 1er janvier 2005, de « son taux d?intérêt débiteur de 0,75 point pour les crédits d?investissement, ce taux passe ainsi de 6% à 5,25% », a précisé cette banque dans un communiqué repris par la même agence APS. Quant à la Caisse nationale d?épargne et de prévoyance (CNEP-Banque), elle a annoncé, jeudi dernier, une réduction de ses taux d?intérêts débiteurs sur les crédits d?investissements, les crédits immobiliers aux particuliers ainsi que ceux octroyés aux promoteurs immobiliers et aux agences foncières. Les taux d?intérêts pratiqués par cet établissement financier public sont ainsi « ramenés à 5,5% pour les crédits d?investissements et à 6% pour les crédits accordés aux promoteurs immobiliers et agences foncières », selon la même source qui a repris le communiqué de la CNEP. Quant aux taux des crédits immobiliers aux particuliers, ils tombent à 6% pour les épargnants possédant un livret d?épargne-logement (livret vert), à 7% pour le livret d?épargne populaire (rouge) et à 7,5%, lorsqu?il s?agit de particuliers non épargnants, selon la même source.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)